Un petit morceau de musique pour Gégé et les autres…

Publicités

La Bardane

La Grande Bardane, également appelée Bardane officinale ou Bardane commune est une espèce de plantes herbacées bisannuelle de la famille des Astéracées, parfois cultivée comme plante potagère pour sa racine consommée comme légume. Elle est parfois appelée secondairement ou régionalement Chou d’âne, Copeau, Grippe, Herbe au teigneux, Herbe aux pouilleux, Herbe aux seigneurs, Napolier ou Oreille-de-géant.

Sources: wikipédia.
bardane fleurs de bardane
La racine de bardane se consomme cuite. Elle s’accommode à la manière des salsifis, sautée ou en gratin. Les jeunes pousses peuvent se manger comme des asperges.
La bardane s’utilise comme légume ou assaisonnement, suivant que l’on apprécie ou non sa saveur légèrement terreuse.
Les jeunes pousses peuvent se manger braisées ou servir à faire des soupes.
Les toutes jeunes feuilles (avant qu’elles ne deviennent trop amères) peuvent se préparer à la façon des épinards.
La racine noircit au contact de l’air, elle doit donc être cuite ou mise à tremper dans de l’eau froide citronnée dès qu’elle est coupée.
Les racines de 2cm de diamètre sont les plus tendres et les plus savoureuses.
Les racines se mangent crues (râpées) ou cuites. Elles ont un peu le goût de l’artichaut mais avec une légère teinte terreuse.
Les jeunes tiges peuvent être pelées pour en manger l’intérieur à la « croc au sel » par exemple.
Les pétioles des jeunes feuilles, une fois blanchis, forment un intéressant légume.
La bardane est riche en potassium, magnésium, phosphore, fer et calcium.

Une petite recette de François Couplan.
Arracher une racine bien tendres et coupez là en rondelles assez minces.
Faites revenir dans une poêle avec de l’huile de sésame, puis ajoutez très peu d’eau et laissez mijoter à couvert quelques minutes.
En fin de cuisson ajouter un peu de sauce soja.
Posez rapidement sur un papier absorbant et servez chaud.

Voila elle est partie…

125 GN

Voila, elle est partie vers d’autres lieues ma petite 125 que j’avais depuis l’année 2001.

Nous avons chargé la bête dans le fourgon et je ne suis pas près de la revoir sur les routes goudronnées du Berry.

Il me reste toujours mon véhicule avec le moteur « j’appuie ».

ma bicyclette

J’appuie sur les pédales, mais la selle n’est pas aussi confortable.

On s’amuse comme on peut…

J’ai de très bons amis qui ne sont pas avares pour faire des cadeaux et parfois même il m’arrive de recevoir des choses étranges, couvercle de boite de sardines, carreau de faïence, échantillon de moquette, … et tous cela arrivent par la Oste.

Le dernier objet en date est un sac avec environ 110 pièces de légo mais dans la version nano.

Voila en image ce que j’ai pu faire en suivant les instructions en Chinois 😀

nano lego

nano lego2

Pour ceux qui ne les auraient pas reconnu , ces deux montages sont censé représenter des « clown fish », ou « poisson clown ».

Les zoulous si passez par là, sachez que j’y ai consacré pratiquement 2 heures.

Le blaireau…

blaireau

Ici vous avez un jeune blaireau qui s’est fait renversé sur la route.

Le Blaireau européen (en réalité plutôt eurasien) porte le nom scientifique Meles meles. C’est la plus grosse espèce de Mustélidés d’Europe. Trapu et court sur patte, il peut atteindre 70 cm de long (90 cm avec la queue, qui mesure 20 cm environ), pour 25 à 30 cm au garrot et jusqu’à une vingtaine de kilogrammes.

Il est très reconnaissable aux bandes longitudinales noires qu’il porte sur son museau blanc. Ce blaireau vit potentiellement dans presque toute l’Europe et une grande partie du nord de l’Asie centrale et du nord, au sud du cercle polaire (jusqu’à 2000 mètres d’altitude en France).

C’est un animal fouisseur, capable de construire de vastes galeries « familiales ».

Un blaireau est un instrument de rasage notamment utilisé par les barbiers.
« Le Blaireau » est le surnom de Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour de France.
En argot, un « blaireau » est un imbécile, vulgaire, benêt, parfois méchant.
Le blaireau est aussi un jeu de cartes.
Les Blaireaux sont un groupe lillois de chanson française.

Sources: Wikipédia.

cadeau anniversaire

Voila en image le cadeau d’anniversaire de mes enfants, il y a un petit moment que j’avais envie de me mettre au coupe-chou, et surtout lorsque je suis obligé d’acheter de nouvelles lames pour mon rasoir et de voir le prix pour 5 petits morceaux d’acier.

Semble-t-il c’est une outil de rasage qui dure un certain temps, donc j’espère en profiter un bon moment, reste encore à maîtriser la bête 😀

Le pourpier

Le pourpier est une des rares verdures à produire de l’omega-3 dans le tissu de ses feuilles, qui sont étonnamment grasses. Le pourpier est aussi riche en vitamine E et en minéraux. Étant donné que le pourpier contient de l’acide oxalique comme l’épinard et le chénopode, il s’agit d’une verdure à ajouter de temps à autre aux repas moins qu’une verdure de tous les jours.
Le pourpier est une verdure très tendre et muscilagineuse. Il faut croquer une feuille pour constater par soi-même cette texture hors du commun! Grâce à cette propriété, le pourpier est sans conteste une verdure de choix pour rendre un smoothie parfaitement doux et crémeux.

Étant donné que la tige et les feuilles du pourpier ont une texture différente, il est généralement plus agréable de les couper en morceaux lorsqu’on veut la déguster en salade. Ou encore, ne garder que les feuilles, ce qui est plus productif avec le grand pourpier de culture qu’avec le petit pourpier sauvage. Le pourpier a un goût légèrement acidulé et une texture très adoucissante. C’est le genre de verdure nutritive et rafraîchissante qui s’accompagne de n’importe quelle autre saveur et qu’on peut manger en très grandes quantités sans s’en lasser.
pourpier
Une idée de recette
100 g de pourpier
– une salade
– des graines : tournesol, lin, chanvre, pignon de pin,…
– 1 cuillère à soupe de vinaigre de framboises
– 1 cuillère à soupe d’huile de noisette
– 30 g de Conté ou un autre fromage

Apprendre à programmer en Python

L’informatique s’apprend en général de deux manières : en classe avec un professeur, des exercices, des évaluations ou bien par soi-même, avec si possible l’aide bienveillante d’une grande soeur, d’un grand frère ou d’un ouvrage adapté. La plupart des défricheurs de l’informatique ont commencé en bidouillant sur leurs machines, en s’autoformant grâce à des langages simples tels le Basic ou le Pascal dont Python est le digne successeur pour les vingt ans à venir (au moins). Les applications proposées, toutes déjà réalisées par des élèves débutants, vont de jeux comme le « Juste Prix » (c’est quoi un programme), un « Quizz » (utiliser des fichiers), des « Devinettes de Calcul » (comment ça marche) jusqu’à des applications plus graphiques comme le « Casse-Briques », le « Jeu de la Vie » ou le « Snake »… On trouvera également des chapitres traitant d’Internet, de la manipulation des images, des algorithmes de base… nécessaires à la formation « citoyenne » de toutes et de tous. À propos de Python : « Simple, rapide, donne de bonnes habitudes de programmation, léger (à tel point que repasser à un autre langage après semble vite pesant), ouvert, énormément de documentation sur Internet. Il permet de vite se faire plaisir en réalisant des scripts puissants… Il est également nouvelle génération et portable.

annniversairetof

C’est un petit cadeau qu’on m’a fait pour mon anniversaire, j’ai l’habitude d’utiliser une application en langage Python, celui qui a écrit le programme ne donne plus signe de vie, alors j’ai bien envie de prendre la relève pour poursuivre l’aventure et peut-être l’améliorer à ma façon.

Comme vous pouvez le remarquer, c’est pour jeune débutants entre 7 et 97 ans je suis encore dans la bonne moyenne 😀

Si tu ne viens pas à la cardère, la cardère viendra à toi !

La seule fleur qui ait travaillé à l’usine …
La cardère cultivée est la seule plante industrielle dont la fleur elle-même, une fois séchée et préparée, ait été utilisée comme outil. Employée à peigner sans fin les draps de laine, les feutres, les lodens.
Ses crochets acérés, à la fois durs et élastiques n’avaient pas leurs pareils pour tirer délicatement les fils de la trame, donnant à l’étoffe son aspect moelleux, ou feutré. Puis, à partir du XIXème siècle, montée sur les énormes « laineuses ». Les têtes étaient alors coupées à leurs deux extrémités, et fixées sur de grandes règles ou des tringles d’acier.
Malgré son glorieux passé, elle a failli disparaître de France avec la concurrence des brosses métalliques ou synthétiques (moins chères), la culture et le négoce de la Cardère se sont éteints en France dans les années 1980. La Cardère n’est plus cultivée nulle part en France.
Ici ce n’est pas une Cardère cultivée mais la Cardère sauvage qui est une espèce de plante de la famille des Caprifoliaceae. Elle est aussi appelée Cabaret des oiseaux, Cardère à foulon, Bonnetier sauvage ou Chardon à bonnetier.
cardère 20150721_100530