Le Plantain.

Le plantain est répandu dans toute la France, dans les champs et au bord des chemins. Ses feuilles, très tendres quand elle sont jeunes forment de jolies rosettes à la surface du sol.

plantain moyen3

Les plantains (parce qu’il y en a plusieurs) sont surtout riches en mucilages, mais aussi en protéines complètes, en flavonoïdes, en tanin, en minéraux (beaucoup de calcium), en bétacarotène et en vitamine C…
Tous ces nutriments font du plantain une plante aux très nombreuses indications. Je vous en donne quelques-unes ici mais sachez que cette liste n’est pas exhaustive :
Antiseptique et expectorant, il calme la toux et lutte contre les bronchites. Adoucissant et astringent il régularise le transit intestinal. Hémostatique et cicatrisant il stoppe les saignements. Circulatoire, on l’emploie pour les jambes fatiguées. Il est aussi connu pour défatiguer les yeux et les rendre brillants. Émollient, grâce à son mucilage, il calme l’inflammation cutanée. Lʼaucubine, lʼun de ses composés, a aussi des effets anti-inflammatoires et antibactériens.

Tous les botanistes le savent : rien de tel qu’une feuille de plantain pour calmer les petites blessures quand on se trouve dans la nature : écorchures de ronce, petites coupures, piqûres d’insecte ou d’ortie..

Vous vous en souviendrez quand vous ferez votre prochain stage de survie en forêt 🙂

Publicités

12 réflexions sur “Le Plantain.

    1. En salade : préférez les jeunes feuilles que vous ajouterez à votre laitue ou à vos endives. Le goût est légèrement amer, avec un petit parfum de champignon.
      • légume : il suffit de cuire les feuilles et de les utiliser en soupe (comme pour les orties).
      A pluche.

      J'aime

  1. J’avais aussi lu dans un bouquin sur les « médecines douces » que la racine, simplement introduite dans l’oreille, pouvait calmer les otites. N’ayant jamais eu ce problème, je n’ai pas testé. Sinon, ça a l’air d’un vrai remède souverain; sais-tu comment on le prend pour « défatiguer les yeux »? Après avoir passé des heures devant mon ordi, ça pourrait m’aider…

    J'aime

    1. Il est employé également comme collyre en cas de conjonctivite ou pour décongestionner les paupières.

      Rhumes, bronchites, toux, affections des voies respiratoires et des muqueuses, constipation, plaies, écorchures, brûlures, piqûres d’insectes, acné, conjonctivites, fatigue des yeux, saignements du nez, mais rien pour les otites.
      A pluche.

      J'aime

  2. je savais que les oiseaux etaient trés friands de cette plante mais pour l humain je ne savais pas que cette plante etait bénéfique remarque les gens fallaient bien qu’ils se soignent !!moi bien souvent cela passe dans la tondeuse oups !!!
    A++++++++

    J'aime

    1. Rhumes, bronchites, toux, affections des voies respiratoires et des muqueuses, constipation, plaies, écorchures, brûlures, piqûres d’insectes, acné, conjonctivites, fatigue des yeux, saignements du nez.
      Quand tu ne pourras plus payer ta mutuelle, il faudra bien redécouvrir les médecines du terroir 😀
      A pluche.

      J'aime

  3. j’en donnais au serein de ma grand-mère ! après il y a eu les sulfates…. donc stop !!!! mais de nos jours les serins sont difficiles , j’ai essayé d’en donner …. rien à faire !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s