La Viorne Obier ou pas ?

« Obier » vient du latin opalus, qui désigne un érable.
Originaire d’ Europe, Afrique du Nord, on parle d’une durée de vie : 80-100 ans, c’est un arbuste de 2-3 mètres à croissance rapide et nombreux rejets.

Fréquentant le  bords des forêts, des ruisseaux, haies. Il préfère les sols humides comme ici dans le Marais de Reuves.
Les fruits sont rouges et luisants, très charnus et longtemps présents sur les arbres (grosseur d’une groseille), en grappes assez lâches.

viorne obier1

L’espèce cultivée ne possède que des fleurs « stériles » identiques à celles de la couronne extérieure de l’inflorescence de l’espèce sauvage. De ce fait elle ne fructifie pas et l’inflorescence d’un blanc très pur ne forme plus une ombelle mais une « boule » de « neige ».

viorne obier3
Ses fruits contiennent de la saponine et une essence spécifique, baptisée « viburnine », ces deux principes sont toxiques et peuvent provoquer des irritations et des gastro-entérites. Néanmoins, l’homéopathie l’utilise pour soigner les douleurs de l’abdomen chez les femmes pendant les règles et les irritations des ovaires.

Publicités

6 réflexions sur “La Viorne Obier ou pas ?

    1. J’ai pensé à toi, hier j’ai cueilli un bon gros saladier de baies de sureau dans mon jardin, les fauvettes n’ont pas tout mangé, une fois extrait je n’ai pu faire que deux malheureux pots. Tout cela pour dire que je ferais l’impasse sur les baies de Viorne histoire de pas finir sur le trône.
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

  1. Par ici nous avons sureau et une plante appelée faux sureau dont je ne connaît pas le nom. Les baies sont noires mais c’est plus un buisson qu’un arbre. Il y a un bon nombre d’empoisonnement du à la confusion entre les deux plantes. Perso j’adore la confiture de surea, mais sans abuser évidemment 😊

    J'aime

  2. C’est sans doute le Sureau hièble qui lui ressemblent fortement. L’hièble se différencie du sureau noir par le fait que les fruits de l’hièble forment une corymbe à port dressé alors que les fruits du sureau noir forment une corymbe à port tombant.
    Les baies, noires, peuvent être toxiques pour l’enfant (nausées, vomissements).
    A pluche.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s