La Sucrine du Berry.

Variété ancienne régionale de courge musquée (cucurbita moschata), la sucrine du Berry se reconnaît grâce à sa forme de poire et sa couleur verte virant au beige cuivré à maturité. Sa chair de couleur orange vif est fine, dense (non farineuse), douce et légèrement musquée, ce qui lui permet une adaptation aux recettes aussi bien salées que sucrées. Sa saveur discrète rappelant de loin le melon se marie très bien avec de nombreux légumes et fruits (dont la pomme et la poire), mais aussi avec des épices comme la vanille ou la cannelle.
sucrine du berry

IMG_5123

Une petite recette du Citrouillat Berrichon.
La veille, épluchez 1 kg de courge et coupez-la en petits dés.
Salez-les, mettre dans un égouttoir au dessus d’une assiette creuse.
Faites “pleurer” toute la nuit.
Le lendemain, faites revenir lardons, dés de courge essuyés et oignon émincé.
Étalez sur de la pâte brisée, salez, poivrez, parsemez de muscade et de persil ciselé.
Couvrez de pâte brisée. Dorez au jaune d’œuf, creusez une cheminée.
Faites cuire 35 à 40 min à four chaud à 210 °C (th. 7).
Versez 20 cl de crème fraîche par la cheminée, inclinez dans tous les sens.
Servez chaud.

Publicités

10 réflexions sur “La Sucrine du Berry.

  1. Tu vas me trouver impitoyable, mais mon avis concernant la Sucrine du Berry est exactement le même que celui que j’avais exprimé au sujet de la Chayotte: saveur « trop discrète »! Ceci dit, peut-être que, préparée par Anatole, il en est autrement…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s