Une chance sur deux…

Il est construit en hauteur, à plus de 10 mètres dans 75% des cas observés en France, sur un arbre. Edifié en plusieurs étapes très étudiées et toujours dans le même ordre. Il est constitué d’écorces et de bois tendre ; les morceaux sont mâchés, imbibés d’eau, de salive, pétris grâce aux mandibules. Les boulettes ainsi formées donnent de la pâte qui est étalée en plusieurs couches ressemblant à du carton. Ayant besoin de beaucoup d’eau à la fois pour construire son nid mais également pour nourrir ses larves, le frelon asiatique s’installera toujours près d’un point d’eau (rivière ou fontaine). A l’automne, les mâles et les reines quitteront le nid qui sera laissé à l’abandon, les reines fondatrices allant ailleurs pour construire le leur. L’entrée du nid est latérale, contrairement au nid de vespa crabro. Si d’ordinaire sa taille n’excède pas 60cm, on a déjà observé des nids atteignant 1 mètre de hauteur et 80 cm de largeur.

20151106_110616 20151106_110626

Pour que l’action soit efficace il faut agir avant l’essaimage, c’est-à-dire avant que les reines et les mâles ne quittent le nid à la fin de l’été. Par conséquent il est conseillé de détruire le nid avant septembre. Supprimer un nid en hiver est inutile car c’est un nid déserté.

Un petit rappel pour les amateurs de sensations fortes, il est déconseillé de supprimer les nids par vous-même surtout en période d’activité. Si vous attaquez le nid, les insectes seront stressés et par conséquent très agressifs. A titre indicatif, nous vous rappelons qu’un nid peut contenir plus de 6000 individus. Si la piqure n’est pas plus dangereuse que celle d’un frelon plus classique, les piqures répétées, elles, sont en revanche nocives.

Donc pour résumer la situation, il y a une chance sur deux pour que ce soit l’oeuvre d’une colonie de frelons asiatiques, sachant qu’en France nous avons deux sortes de frelons.

Publicités

5 réflexions sur “Une chance sur deux…

    1. Environ 8 ou 10 mètres du sol, entre 80 et 100 cm de hauteur à la cuillère, cela ressemble beaucoup à un nid de frelon asiatique, sachant qu’au pied de ce groupe d’acacias passe un petit ruisseau, tous les ingrédients sont réunis.
      Durant nos vacances dans la Drôme le propriétaire avait détruit un nid dans un figuier de frelon européen et les quelques survivants prenaient un malin plaisir à venir déclencher le détecteur de présence la nuit tombée.
      A pluche.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s