La massette ou quenouille.

La massette à larges feuilles (Typha latifolia), aussi appelée roseau à massette, rauche, ou quenouille, est une plante de la famille des Typhaceae.
Cette plante herbacée pérenne pousse dans les régions tempérées et tropicales de l’hémisphère nord. Elle n’est présente que près des étendues d’eau douce ou des cours d’eau, car elle ne peut tolérer une concentration de 1 % de chlorure de sodium. La plante peut mesurer entre 1,5 et 3 m de haut, elle possède des feuilles larges de 1 à 2 cm.

C’est une plante utile, entre autres, pour des mammifères semi-aquatiques (rats musqués par exemple) qui se nourrissent des rhizomes.

Sources: Wikipédia.

Petite photographie du roseau à massette lors de notre petite promenade, la partie intérieure des racines (rhizomes) est très nourrissante mais un peu fibreuse. On peut la faire sécher puis la moudre pour en faire une farine. Les jeunes pousses, blanches, sont juteuses, se consomment crues ou cuites et possèdent un peu le goût des coeurs de palmier.
Les inflorescences mâles (partie supérieure) ou femelle, sont comestibles avant maturité et possèdent cuits le goût du coeur d’artichaut, mais en plus prononcé. Un pollen jaune d’or est produit en abondance par les fleurs mâles. Il est facile d’en récolter dans un sac en secouant la plante. On peut le saupoudrer sur les plats ou encore l’incorporer à de la farine.

IMG_5397

Plante symbolique des bordures d’étangs, les massettes se reconnaissent facilement grâce à leurs longues feuilles étroites et surtout leurs épis en forme de cigares duveteux.
C’est une plante intéressante pour le lagunage pour ses qualités épuratrices.

Dans l’apprentissage du feu, si il est une famille qu’il est primordial de savoir identifier, c’est bien celle des allume-feu ou initiateurs.
Leur nature très inflammable permet de transférer l’énergie d’une étincelle ou bien d’un charbon vers un combustible de diamètre plus important et la massette en fait parti.

 

Publicités

11 réflexions sur “La massette ou quenouille.

  1. La Massette est une plante qui me fascinait quand j’étais petit. Je rêvais de toucher ces curieux cylindres à l’aspect velouté, bien sûr inaccessibles car bien trop hauts pour moi. Je ne savais pas que diverses parties de cette plante étaient comestibles!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s