Caviar d’aubergine Indien, et paratha

Une petite recette indienne de Sandra Salmandjee testée ce soir.

Ingrédients pour 2 personnes :

2 belles aubergines lisses et fermes
Coriandre en poudre
1 cuillère à soupe de graines de cumin
Piment en poudre
1 cuillère à soupe de graines de moutarde
1 oignon rouge
1 tomate pelée en boîte
4 gousses d’ail
1 yaourt nature
150 g de farine type 110
Huile de pépin de raisin
100 g d’eau
Fleur de sel
1 botte de coriandre

Couper les aubergines en deux dans la longueur, et quadriller la chair au couteau. Parsemer alors de coriandre moulue, de piment fort moulu, et arroser légèrement d’huile de pépin de raisin. Enfourner à 200°C en four ventilé.
Dans un bol, mélanger l’eau, la farine, et une cuillère à soupe d’huile de pépin, et une pincée de fleur de sel, pétrir à la main.
Hacher grossièrement la coriandre et deux gousses d’ail, ajouter un trait d’huile de pépin, puis mixer en pâte, qui doit ressembler à un pesto.
Emincer grossièrement un demi-oignon rouge. Rissoler le cumin et les graines de moutarde dans un peu d’huile de pépin, puis ajouter les oignons. Lorsqu’ils ont rissolé, ajouter une tomate pelée, et laisser compoter.
Etaler au rouleau la pâte. Récupérer la pâte de coriandre et d’ail, badigeonner la pâte avec, plier en éventail, puis en rouleau. Fleurer le plan de travail de farine, et étaler l’escargot de pâte à la main, puis au rouleau. Cuire cette pâte à la poêle, comme une crêpe, avec un filet d’huile.
Récupérer la chair d’aubergine, puis la mixer pour obtenir une purée. Ajouter à la compotée de tomate et oignon rouge.

Sur une assiette, dresser le caviar d’aubergine en cercle, le recouvrir de yaourt nature, et de quelques feuilles de coriandre, puis déposer la galette à côté.

IMG_5465

Ce n’est pas le genre de repas à faire le jour de la Saint Valentin à cause de l’ail et oignon rouge, mais c’est complètement végétarien.

En dessert, un petite crème citron mascarpone.

IMG_5463

Publicités

12 réflexions sur “Caviar d’aubergine Indien, et paratha

    1. On peut lire que l’ail pourrait freiner le développement de certains cancers, tant par son action protectrice envers les dommages causés par les substances cancérigènes que par sa capacité à empêcher les cellules cancéreuses de croître, maintenant c’est vrai qu’a choisir entre l’haleine de phoque et celui de l’ail le choix est cornélien…
      A pluche.

      J'aime

    1. C’est pas un produit que nous utilisons souvent mais pour l’occasion il fallait une huile plutôt neutre, sinon pour la fondu bourguignonne c’est pas mal.
      Vous avez encore des huileries en champagne ?
      A pluche.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s