L’étang de Villedoigt

Il y a quelques années j’avais fabriqué un petit cdrom avec quelques textes et informations sur deux petits villages que je parcours depuis bientôt 25 ans.
Ce week-end de Pâques nous sommes allés nous promener au bord du petit étang communal qui se trouve au milieu du bois à Argenvières, en 2003 j’avais fait l’impasse sur cet espace de détente. J’avais juste mis une ou deux photographies sur le Cd.

Aujourd’hui,  c’est encore un petit coin sympathique qui mérite un petit détours, on y trouve des trucs bizarres et actuellement c’est la fête de la grenouille et autres batraciens.

 

Les trois viaducs

Petite sortie ce week-end de Pâques à la découverte des trois viaducs, ce circuit nous fait découvrir Saint-Satur et Ménétréol-sous-Sancerre, deux villages du bord de Loire au pied des coteaux de Sancerre.
Vous emprunterez l’ancienne voie ferrée et les viaducs surplombant les vignobles.

Petite randonnée d’environ 8 km sans grande difficulté.

Edit du 30 mars, on m’a fait remarqué qu’il manquait la photo du troisième viaduc, je vais donc la rajouter.

Voila donc le troisième viaduc qui surplombe le village de Ménétréol sous Sancerre.

 

Qu’est ce qu’il me fait rire ce paysan…

Même si le distributeur d’engrais n’est pas de le même couleur le chauffeur semble être le même qu’il y a quelques semaines.

20160229_130021

Entre les deux parcelles il y a juste une route qui permet le passage d’une seule voiture.

Je ne suis pas certain qu’en sortant de son engin, il n’ait pas dit:

Je me garderai de m’exposer de nouveau au même ennui.

 

Zébra…

Un zébra est matérialisé au sol par des hachures blanches délimitées par une ligne continue. Il est strictement interdit tant de stationner, que de s’arrêter ou bien de circuler sur un zébra. Les zébras jouent souvent le rôle d’un terre-plein central.

Cette voiture est souvent stationnée à cet endroit, vous remarquerez quand même les places de parking libre à coté.

 

 

Euphorbe reveil matin.

L’euphorbe réveille matin est une plante toxique qui a pour particularité, comme l’ensemble des variétés de son espèce (plus de 2000), de fabriquer du latex, liquide blanc qui apparaît à la cassure de la tige. L’autre particularité de cette plante, c’est ses inflorescences qui sont le plus souvent vert-jaunâtres et ne possèdent ni sépales ni pétales. L’euphorbe réveille-matin contient une substance très toxique (l’euphorbone). Elle entraîne des irritations de la peau et est particulièrement délétère (dangereuse) pour les yeux.
Ce sont les graines qui seront utilisées pour un usage phytothérapique.

Source: http://www.vulgaris-medical.com/

L’inflorescence se tourne vers le soleil, d’où son nom.
C’est une espèce caractéristique des cultures sur sol enrichi, bord des chemins, abord des lieux habités, fréquentés par le bétail.

On dit que les fruits quant à eux sont fortement appréciés en infusion. 5 grammes de fruits suffiraient largement pour un litre d’eau bouillante. Cette infusion à consommer 2 fois par jour permettrait de combattre les problèmes de bronches.

En tous les cas si vous deviez arracher cette plante, n’oubliez pas de mettre une paire de gants car le latex qui coule dans la plante est assez irritant.

 

Le lavoir de Groises

Le village s’est développé sur le cours de la Chantereine, petit ruisseau allant se jeter plus loin dans la Vauvise. Conséquence : sur le territoire, on ne compte pas moins de quatre lavoirs !

Construits au XIXème siècle à la périphérie du village, le long des routes conduisant au centre de son bourg, ils furent d’incontournables lieux de vie et de communication au sein de la communauté groisienne.
Leurs murs sont en pierre, leur charpente en chêne et leur couverture en ardoises ou en tuiles plates.

Le lavoir de la route de Lugny Champagne mérite qu’on s’y attarde : original, il dispose d’un ingénieux canal de dérivation. Grâce à cet aménagement, le linge n’était pas lavé directement dans le cours d’eau et une partie des eaux souillées était retenue temporairement avant de retourner au ruisseau.

IMG_5508.JPG

Ce week-end nous sommes allés cueillir quelques jonquilles et sur le chemin du retour nous avons fait une petite halte devant ce lavoir.