Encore une drôle d’idée…

Une légende aborigène raconte l’origine de cet instrument:

« Au commencement, tout était froid et sombre.
Bur Buk Boon était en train de préparer du bois pour le feu afin d’apporter protection, chaleur et lumière à sa famille.
Bur Buk Boon remarqua soudain qu’une bûche était creuse et qu’une famille de termites grignotait le bois tendre du centre de la bûche.
Ne voulant pas blesser les termites, Bur Buk Boon porta la bûche creuse à sa bouche et commença à souffler.
Les termites furent projetées dans le ciel nocturne, formèrent les étoiles et la Voie lactée, illuminant le paysage.
Et pour la première fois le son du didgeridoo bénit la Terre-Mère, la protégeant elle et tous les esprits du Temps du rêve, avec ce son vibrant pour l’éternité. »

Vous l’aurez peut-être compris je suis donc en train de fabriquer un didgeridoo.

Le didgeridoo est principalement fabriqué à partir d’un tronc d’eucalyptus creusé naturellement dans toute sa longueur par des termites. La longueur varie de 100 à 180 cm en moyenne, et le diamètre de 5 à 30 cm. L’embouchure est généralement fabriquée en cire d’abeille pour ramener l’embouchure à un diamètre facilement jouable proche de 30 mm, pour la rendre plus lisse (le bois ou le bambou, bruts, font souvent très mal à cause des vibrations), pour mieux l’adapter à la forme de la bouche et pour la protéger de l’humidité.

Ici pas d’eucalyptus, pas de termites déclarées, donc je me suis contenté d’une bonne grosse branche de bambou (merci Yves) et voila où j’en suis aujourd’hui.

N’ayant pas de cire sous la main je suis rabattu sur la paraffine qui sert pour les confitures.

Encore une idée folle d’Anatole 😀

 

Publicités

15 réflexions sur “Encore une drôle d’idée…

    1. Sa pratique nécessite un souffle puissant qui permet d’émettre un son monotone qui s’apparente à celui d’une corne de brume, d’un barrissement d’éléphant ou d’un bourdonnement d’essaim d’abeilles.
      Alors que le didgeridoo accompagne le plus souvent le chant et le jeu des claves, jouées par un ou plusieurs autres musiciens. C’est un instrument réservé aux cérémonies et aux festivités.
      A pluche.
      Le tien est en train de sécher 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s