Le Gaillet gratteron…

Le Gaillet gratteron est une plante herbacée très commune de la famille des Rubiacées. Elle a des feuilles fines et allongées, accrochantes, sa tige est carrée.

Le gaillet gratteron est bien connu des randonneurs et des chiens, en effet dans la nature on le rencontre souvent, et ses « poils » crochus qui recouvrent ses tiges et ses feuilles s’accrochent facilement aux vêtements et aux poils de chien.

Une boisson similaire au café peut être obtenue par torréfaction de ses graines, si bientôt la France est coupé du monde il y aura toujours une solution de secours pour boire une boisson ressemblant au « petit noir ».

Les feuilles et tiges peuvent être consommées crues (en salade) ou cuites (en soupe). Elle est riche en vitamine C, si vraiment la situation économique du pays venait à décliner il reste l’approvisionnement dans la nature 😀

abbaye-de-vauclair20

Cette dernière photographie a été faite dans le jardin des plantes médicinales de l’Abbaye de Vauclair.

Publicités

16 réflexions sur “Le Gaillet gratteron…

  1. Plus je te lis, plus je suis persuadé que tu pratiques l’autosuffisance, tant sont grandes tes connaissances! Je crois cependant qu’il faudrait que la situation décline encore beaucoup avant que me mette à manger ces feuilles qui doivent accrocher à la langue comme aux chaussettes! Bonne nuit à toi, peut-être avec l’orage, car le ciel est bien noir en regardant chez chez toi…

    J'aime

    1. Pour nous l’orage est passé ce matin, cela ne veut pas dire que nous n’aurons pas un deuxième épisode ce soir, pour le moment c’est encore calme. Pour l’autosuffisance et bien tu me croiras ou pas mais j’ai doublé ma production de topinambours (en cas de coup dur), il me semble que tu n’es pas un grand amateur par contre.
      Pour l’utilisation des graines du gaillet je dois avouer que je n’ai pas encore fait l’expérience mais avec les racines de pissenlit j’en avais été assez satisfait.
      A pluche.

      J'aime

      1. La Poste se serait-elle équipée de voitures à gazogène et, par conséquent, demandé à ses salariés de produire leur propre carburant? D’où, bien sûr, cet accroissement de ta production de Topinambours?

        J'aime

      1. Alors là… c’est le cadet de mes soucis… Passer de figurante inconnue à célébrité… à coup de bite du scooteriste… Quelle performance

        J'aime

    1. Mitonner potages et veloutés de légumes en y ajoutant les tiges et les feuilles de la plante.
      Créer toutes sortes de salades rafraîchissantes et riches en vitamines, auxquelles vous incorporerez feuilles et/ou tiges crues de gaillet gratteron.
      Préparer de succulents beignets en utilisant les feuilles et la partie supérieure des jeunes tiges.
      Accompagner une viande blanche ou un poisson avec les jeunes pousses de gaillet gratteron revenues dans un filet d’huile d’olive ou un soupçon de beurre et agrémentées d’ail, de persil et d’un peu d’échalote.
      A pluche.

      J'aime

  2. Bon, ben on va se mettre à recolter en cas de pénurie alimentaire, le Leclers à côté des chez nous (15km) à déjà cramé, du moins la réserve avec un camion de carburant dedans :-/
    Anatole tu sais pas si on peut distiller pour mettre dans les réservoirsalles des fois 😂😂😂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s