Un hérisson à la maison…

img_7240img_7243img_7242

Vous le savez il m’arrive de feuilleter quelques livres, j’en récupère parfois et j’avais envie d’en transformer un qui devait finir au pilon.

Publicités

Le destin de Madame Picmol.

Des années d’économie. Sur tout. Même les allumettes et le papier toilette… Seul luxe : Pupuce, le chien. Nourri, soigné, bichonné. Madame Picmol est gardienne d’immeuble et il ne lui arrive jamais rien. Jusqu’au jour où elle hérite de la fortune d’une cousine qui s’est rompu le cou à la pêche aux moules. Un monde où tout n’est que luxe et volupté lui tend enfin les bras. Mais comment passer d’une vie rêvée à la réalité ?
Un premier roman frais et drôle, satire subtile d’une société figée où il est périlleux de vouloir sortir de sa condition.

9782226173256-j.jpg

52 ans et un chien qui s’appelle « Pupuce » il n’en fallait pas plus pour que je me plonge dans la lecture de ce petit roman.

Un petit roman qui peut se lire dans le train, pour se changer des thrillers ou des enquêtes et où l’on peut découvrir que finalement le destin ne tient qu’à un fil.

Ne l’achetez pas mais empruntez le dans votre bibliothèque préférée.

La vie s’enfuit…

 

Aujourd’hui, je suis un peu « vénère », mais je n’en parlerais pas sinon je suis allé dire au revoir à Serge, quand il n’était pas encore parti à la « gouyette » il me racontait sa jeunesse dans le maquis et un tas d’autres choses.

Voila il est parti avec la Marseillaise et le chant du partisan.

L’église de Jussy le chaudrier.

Je vous ai déjà parlé de ce petit village Jussy le Chaudrier et en plus de la petite chapelle, il y  a aussi une église qui menace de s’effondrer.

1024px-chapelle_jussy-le-chaudrier

C’est l’église Saint Julien de Jussy le Chaudrier qui remonterait au XIIIème siècle. De cette époque date le chœur, puis la nef a été reconstruite au XVIIIème et enfin le clocher porche qui est du XIXème. La visite est maintenant interdite  puisque les murs s’écartent dangereusement donc il n’y aura pas de photographies de l’intérieur. Je me souviens qu’il y avait des bancs en bois et que la dernière fois que j’avais mis les pieds elle était déjà en mauvais état.

Le conseil municipal ayant décidé de la raser, je suis allé faire quelques clichés souvenirs.

Vous remarquez au bas de la croix un petit personnage.

jussy-chaudrier1

 

 

Chaos sur Bruges…

J’avais tellement aimé Le carré de la vengeance, que c’est avec joie et impatience que je me suis plongé dans ce deuxième tome des enquêtes du commissaire van In. Et bien, la déception a été grande! Je n’ai rien retrouvé de ce qui m’avait plû la semaine dernière…Une intrigue tellement alambiquée que je n’en ai pas saisi tous les tenants et aboutissants, des tentatives d’humour qui tombent à plat,  d’ailleurs il boit comme un trou. Je reconnais tout de même deux mérites à ce livre. le premier c’est qu’il est court ce qui abrège les souffrances et le second c’est qu’il nous emmène dans les pittoresques rues de Bruges et rien que pour cette visite je ne regrette pas entièrement de l’avoir lu.

9782226188687-j.jpg

Voila, prochain livre je vais changer d’auteur et de genre.

Fait pas chaud…

Voila qu’on ne parle plus que de la fraîcheur qui a envahi le pays, de la primaire de la gauche… mais nous sommes en plein cœur de l’hiver et c’est oublier un peu trop rapidement qu’au XXème siècle, sur les 23 hivers très froids celui de 1962/1963 et 1955/1956 ont été très rudes.

Une petite photographie prise rapidement ce matin du 19 janvier, le thermomètre affichait moins 6°c à 6 heures du matin et vers 10 heures on pouvait remarquer une petite couche de glace sur le canal latéral à la Loire.

20170119_104834.jpg

 

 

Soupe à l’oignon

Émincer les oignons et hacher les 50gr de Jambon de Parme. Placez-les dans une  cocotte minute avec le beurre, les branches de thym, sauge et romarin.
Cuisez à feu doux pendant 5 minutes puis saupoudrez de farine avant de bien mélanger.
Coupez les pommes de terre en petits cubes et les ajouter à la préparation.
Préparez un bouillon de légumes, le verser chaud dans la cocotte et laissez cuire pendant 17 minutes sous pression. Retirez du feu, enlevez les branches, réduire avec un mixer plongeur.
Replacer sur le feu, salez et poivrez à votre convenance, laissez cuire à feu doux pendant 5 minutes.
Badigeonner les tranches de pain avec un peu d’huile d’olive, placez le fromage coupé en tranches dessus et placez le tout sur une plaque allant au four pour faire gratiner (surveillez pour éviter de brûler).
Retirez les tranches de pain une fois le fromage gratiné. Déposez les tranches de jambon de Parme restant dessus.
Parsemer les tartines avec un filet d’huile d’olive et un peu d’herbe, salez et poivrez selon votre convenance.

50 gr de jambon de Parme
120 gr de jambon de Parme
800 gr d’oignons
330 gr de pomme de terre
1 bouillon de légumes
1 branche de thym
1 branche de sauge
1 branche de romarin
un peu de farine
40 gr de beurre
6 tranches de pain
un peu d’ huile d’olive
80 gr de Fromage (Conté,…)
Herbes diverses

J’ai divisé les proportions en deux car ici c’est pour 6 personnes.

img_7135

La pomme de terre adoucie la soupe.

Le carré de la vengeance

carre-de-la-vengeance

Van In: ce flic-là, vous allez l’adorer !

Un sale caractère, aucun sens de la hiérarchie, un humour caustique…  cet amateur d’art, de cigares, de bière et de jolies femmes (et plus particulièrement Hannelore Martens, substitut du procureur) n’a pas son pareil pour déjouer les affaires les plus tordues.

Éditions ALBIN MICHEL.

Je retrouve que nous avons pas mal de points communs, « Un sale caractère, aucun sens de la hiérarchie, un humour caustique » et donc il n’en fallait pas beaucoup plus pour que j’adhére à la lecture de Pieter Aspe, je le préfère même aux enquêtes de Brunetti.

Le prochain sera peut-être « Chaos sur Bruges ».

Bricolage maison…

img_7131

Voila un petit bricolage pour faire sécher le blaireau histoire de le faire durer un peu plus longtemps.

Pour fabriquer ce support de blaireau il vous faudra un porte manteau en fer, une pince plate, une scie à métaux, un peu d’imagination et une dizaine de minutes de libre.