Lampyres ou vers luisant…

Les vers luisants appelés également lampyres appartiennent à l’ordre des insectes coléoptères. Leur morphologie générale est une succession de segments relativement bien différenciés, aplatis et brun foncé. Ils rappellent très grossièrement un petit mille-pattes plat, mais avec seulement 6 pattes ! Après sa métamorphose, le mâle adulte possède un corps de 25 mm environ, portant des élytres et des ailes. La femelle, même adulte, gardera une apparence larvaire (c’est d’ailleurs pour cela que cet insecte a souvent été confondu avec un ver !). Ainsi, seul le mâle peut voler.

La façon immanquable de le reconnaître est bien sûr la lumière, appelée « bioluminescence » émise la nuit par la femelle. C’est la face ventrale des derniers segments abdominaux qui produit de l’énergie lumineuse. Ainsi lorsque la femelle relève son abdomen, le mâle peut la reconnaître et se diriger vers elle. C’est par ce comportement, qu’ils s’attirent et se reproduisent le plus souvent pendant les chaudes nuits de juin et de juillet.

En attendant l’arrivé de l’été, vous pouvez toujours regarder si vous ne trouvez pas une petite larve sous une pierre, un tas de feuilles, un morceau de bois.

img_7284img_7283

Publicités

10 réflexions sur “Lampyres ou vers luisant…

  1. Curieux que les sorciers de la modification génétique n’aient pas encore pensé à greffer le gêne « luminogène » du Lampyre sur d’autres animaux. On pourrait ainsi imaginer des vaches au museau lumineux, ou des ânes aux oreilles phosphorescentes…

    J'aime

    1. Effectivement, les sorciers ne sont pas court d’idées.
      Contrairement à la plupart des insectes qui utilisent comme signaux sexuels des phéromones ou des sons, le lampyre utilise la lumière. A l’heure des inséminations chez les vaches et autres bestiaux il n’y a certainement pas d’intérêts financiers.
      A pluche.

      J'aime

    1. Effectivement dans la nature tous les animaux ne sont pas jolis, mais comme les forficules, les lampyres sont de précieux auxiliaires pour nettoyer les dévoreurs de salades et autres légumes dans le jardin.
      A pluche.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s