Viaduc de Garabit.

Le viaduc de Garabit est un viaduc ferroviaire français, ouvrage d’art de la ligne de Béziers à Neussargues (dite aussi ligne des Causses), permettant le franchissement des gorges de la Truyère. Il est situé sur le territoire des communes de Ruynes-en-Margeride et Val d’Arcomie dans le département du Cantal en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ce viaduc est un projet de l’ingénieur des ponts et chaussées Léon Boyer qui en a confié la finalisation et la réalisation à Gustave Eiffel et sa société. Le chantier de sa construction ouvert en janvier 1880 se termine en septembre 1884 et sa mise en service est effectuée en 1888 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne concessionnaire de la ligne. Cet ambitieux ouvrage métallique, long de 565 m, qui culmine à 122 m au-dessus de la rivière, est alors le « plus haut viaduc du monde ».

Sources: Wikipédia

garabit

Le viaduc de Garabit se compose d’un tablier métallique long de 554,69 m supportant une voie ferrée unique, reposant sur sept piles en fer puddlé de hauteur variable (jusqu’à 80 m pour les deux plus hautes), dont cinq piles indépendantes reposant sur des blocs de fondations en maçonneries de moellons. Les trois travées situées au-dessus de la partie la plus basse de la vallée composent l’arc au-dessus de la rivière d’une portée de 165 m et d’une hauteur de 52 m. La superstructure métallique est encadrée par deux estacades d’accès nord et sud en maçonnerie, de 46 m et 71 m de long respectivement. La hauteur au-dessus de l’étiage de la Truyère était de 122,5 m, cependant depuis la construction en 1959 du barrage de Grandval sur la Truyère, qui a entraîné la formation d’un lac de retenue de 28 km de long, le viaduc surplombe le lac de 95 m.

Le prochain viaduc que nous franchirons sera celui de Millau.

IMG_7488.JPG

 

Publicités

7 réflexions sur “Viaduc de Garabit.

  1. C’est bien dommage qu’aujourd’hui, les trains qui franchissent le viaduc de Garabit se comptent sur les doigts d’une main, deux sens compris! Millau, ce sera pour moi dans quelques semaines…

    J'aime

  2. 1.

    Il était un p’tit homme
    Qui s’appelait Guilleri, Garabit
    Il s’en fut à la chasse
    À la chasse aux perdrix, Garabit
    Refrain
    Titi Garabit, toto carabo,
    Compère guilleri.
    Te lairas-tu, te lairas-tu,
    Te lairas-tu mouri?

    2.

    Il s’en fut à la chasse
    À la chasse aux perdrix, Garabit
    Il monta sur un arbre
    Pour voir ses chiens couri, Garabit… (refrain)

    3.

    Il monta sur un arbre
    Pour voir ses chiens couri, Garabit
    La branche vint à rompre
    Et Guilleri tombit, Garabit…

    4.

    La branche vint à rompre
    Et Guilleri tombit, Garabit
    Il se cassa la jambe
    Et le bras se démit, Garabit…

    Etc…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s