Le sédum âcre.

Le sédum âcre, appelé aussi orpin brûlant, poivre des murailles, petite joubarbe ou pain d’oiseau, est une plante grasse aux petites feuilles charnues et aux fleurs d’un jaune vif qui pousse sur les rochers et les vieux murs. Ce sédum contient une essence brûlante qui lui confère une saveur piquante et âcre. Ses feuilles peuvent servir, en petite quantité, de condiment. on l’a employé jadis comme émétique et antiépileptique, et en applications sur des gencives atteintes de scorbut. On l’utilise parfois en Allemagne en cataplasmes de feuilles pilées sur les articulations déformées par l’arthrite.

IMGP9354IMGP9355

Les sédums font partie de la famille des Crassulacées, et se déclinent en 400 espèces de plantes succulentes vivaces, annuelles, bisannuelles, sous arbustives ou arbustives, toutes originaires de l’hémisphère Nord.
Le nom du genre créé par Linné vient du latin sedere, s’asseoir, et fait allusion à la façon dont se fixent les espèces tapissantes sur les roches. Une autre interprétation du nom de genre, se base sur le mot latin sedare qui veut dire calmer, apaiser, et qui fait référence aux propriétés médicinales de certaines espèces, qui entraient dans la préparation de lotions pour soigner coupures, blessures et aphtes.

Sources: Petit larousse des Plantes Médicinales.616mrlulmbl-_sx258_bo1204203200_

 

10 réflexions sur “Le sédum âcre.

  1. Je ne souffre ni de scorbut, ni d’épilepsie, mais c’est une plante que j’aime beaucoup. Discrète et originale, elle apporte une jolie touche aux rochers et murs de pierre.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.