Cueille-pomme.

Je me suis servi de mon vieux cueille-pomme pour attraper un insecte au plafond l’autre jour et je suis aperçu qu’il donnait des signes de faiblesse. Après avoir passé plus de deux ans en plein air, sous le froid, la pluie et le soleil, il était temps de lui offrir une troisième vie.

Alors vous pouvez si vous avez la bourse de l’oncle Picsou ou celui de Nadine vous rendre dans la première jardinerie et vous trouverez votre bonheur. Vous pouvez aussi faire comme moi un cueille-pomme de fabrication artisanale pour trois fois rien.

Pour ce faire, il vous faudra, une bouteille d’eau de préférence de bonne constitution, une vis, un manche de balai en bois, une paire de ciseaux, un tournevis et une perceuse.

Couper pour ne garder que le haut de la bouteille.

Enfiler le manche du balai dans le goulot de la bouteille.

Percer un trou pour fixer la bouteille sur le manche et mettre une vis.

cueille-pomme0cueille-pomme1cueille-pomme2

Pour ceux qui ne voudraient pas se servir de la perceuse, on peut fixer la bouteille avec de l’adhésif.

5 réflexions sur “Cueille-pomme.

    1. Pour le vers pas de solution, à cette époque c’est trop tard, il faut te résoudre à faire la part des choses, pour l’occasion une part pour les vers et l’autre pour toi, ce serait dommage d’utiliser des pesticides pour tuer tous les indésirables.
      Il y en a bien assez dans tout ce que l’on mange.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.