Maître des âmes.

En quatrième de couverture on peut lire:

Trompé par des naufrageurs, un navire s’échoue en terre Ui Fidgente. Sauvé par des religieuses de l’abbaye de Ard Fhearta, le seul survivant tente d’échapper à ses assaillants en se faisant passer pour un moine, mais assiste, impuissant, au meurtre de l’abbesse et à l’enlèvement de six novices. Pour les retrouver, Fidelma de Cashel et son compagnon Eadulf sont envoyés sur place, au grand dam de la population locale, peu disposée à venir en aide aux représentants officiels d’un royaume autrefois ennemi. Sans autre appui que son instinct, la plus célèbre dalaigh du pays doit parcourir sans relâche les côtes irlandaises rongées par la corruption et les guerres de clans pour retrouver la trace des ravisseurs et de leur chef, le  » maître des âmes  » , un homme prêt à tous les sacrifices pour renverser le pouvoir en place.

51kmgknfyil-_sx210_

Pour ceux qui ne connaissent Peter Tremayne, il a créé le personnage de Sœur Fidelma qui est une religieuse de l’Église celte, église qui à l’époque était indépendante de Rome. De nombreux points théologiques les séparent. La série débute (Absolution par le meurtre) pendant le concile de Whitby. Ce concile dont l’existence historique ne semble pas être totalement établie devait décider si le royaume saxon de Northumbrie adoptera le liturgie celte ou la liturgie romaine. Ces oppositions sont également présentes dans les aventures romaines de sœur Fidelma (Le suaire de l’archevêque) où à plusieurs reprises, elle affirme ses convictions face à la hiérarchie romaine. Pour les deux Églises, la notion de célibat des prêtres et religieux n’est pas établie. Il existe cependant à Rome un « parti du célibat » qui limite les possibilités de mariage des abbés et évêques. Dans l’Église celte de Fidelma, il existe des monastères mixtes où les hommes et les femmes cohabitent et vivent une vie de famille. Le monastère d’origine de l’héroïne étant un de ces monastères conhospitae. De même, la majeure partie de l’intrigue du volume Les cinq royaumes se déroule dans ce contexte.

Les aventures de Fidelma se déroulent dans une Irlande christianisée depuis de nombreuses générations par Saint Patrick. Certaines de ses aventures se déroulent dans des régions plus récemment converties et où, les traditions des anciennes religions persistent.

Source Wikipédia

L’histoire se passe dans les années 660 en Irlande et même si elles sont indépendantes, c’est mieux de les lire suivant la date de publication.

11 réflexions sur “Maître des âmes.

  1. Les principaux points de discorde entre l’Eglise Celte et l’Eglise Romaine étaient le mode de calcul de la date de Pâques et le style de la tonsure portée par les moines (source: le Concile de Whitby sur Wikipedia). Comme quoi des broutilles amenaient déjà les gens à s’entre-déchirer! Merci d’avoir éveillé ma curiosité sur ces points essentiels de l’histoire de l’Humanité!

    J’aime

    1. La religion a toujours créé beaucoup de tension et elle en fait encore maintenant.
      La curiosité n’est pas un vilain défaut comme on l’a souvent entendu, mais un moyen d’accroître sa connaissance, ce que la presse people ne fait pas 😀
      A pluche.

      J’aime

      1. Recette ? Mon fils ainé m’en avait envoyé une par mail… C’était trop dur pour les petites cellules grises de Al Zandeau…C’est mon fiston qui l’a exécutée quand il est venu la semaine dernière… Il l’a loupée !

        J’aime

  2. Alors :
    ‘Mettre des ânes’ à l’éna, c’est bien évidemment une litote…
    ‘Mettre des ânes’ dans l’écurie des ânes, c’est dégueulasse si on y participe activement…
    ‘Maitre des ânes’, c’est le surnom du directeur de l’éna et c’est pas mieux !!! 🙂

    J’aime

Les commentaires sont fermés.