The grand Zazoo

Un peu de musique pour changer avec Frank Zappa.

The Grand Wazoo est un album de jazz fusion de Frank Zappa sorti en 1972, pendant sa période de convalescence.

Le 10 décembre 1971, Frank Zappa est projeté dans la fosse d’orchestre par un spectateur, Trevor Howell, lors d’un concert donné au Rainbow Theatre de Londres. Celui-ci aurait jugé la qualité de la prestation trop médiocre et n’aurait pas du tout aimé la façon insistante dont le compositeur-guitariste aurait regardé sa petite amie. Frank Zappa souffre de plusieurs fractures sérieuses, d’un traumatisme crânien, de blessures au dos et au cou, ainsi que d’un écrasement du larynx. Pendant deux mois, il est contraint de rester en chaise roulante, dans l’incapacité de remonter sur scène. Son groupe les Mothers of Invention se délite, les deux chanteurs Howard Kaylan et Mark Volman lui faussant compagnie. Zappa se détourne alors de la formule « groupe de rock » et met à profit sa convalescence forcée pour composer beaucoup, des partitions plus exigeantes et complexes, ne nécessitant pas de chanteur. Ce qui va l’amener en 1972 à rassembler autour de lui de nombreux jazzmen. The Grand Wazoo est le fruit de ces circonstances.

Sources: Wikipédia.

Voila un album qui est arrivé dans ma cdthèque il y a quelque temps, même si Zappa nous a quitté en 1993 je ne me lasse pas des quelques CD que j’ai en ma possession et surtout je me souviens d’un concert où je l’avais écouté sous une pluie battante à Paris.

Publicités

7 réflexions sur “The grand Zazoo

    1. Il me semble que c’était du coté de la porte de Pantin en 1982, un pote m’avait entrainé jusque Pantin pour voir Zappa mais sans billet nous n’avons pas pu rentrer, nous sommes donc restés à proximité pour écouter le concert mais la pluie a fini par nous découragé et nous sommes rentrés.
      J’aime bien aussi cet album.

      A pluche.

      J'aime

      1. Non Boris Vian n’était pas encore connu en chansons ! Sinon, mon père ne lisait que le journal… Vian a percé plus tard, en chansons… Et moi concernant Delon, je ressemble à Alain de loin… Et en chansons… Delon… A part accompagner Dalida dans « Paroles »…

        J'aime

Les commentaires sont fermés.