Marrons glacés maison.

 

Je ne vous donne pas la recette pour cuire et éplucher les châtaignes, ce n’est pas le plus amusant, mais c’est une étape important pour ne pas que vos fruits se réduisent en purée.

Dans une cocotte-minute de préférence, mettez l’eau et le sucre.
Mettez sur feu moyen, lorsque le sucre est devenu transparent augmentez le feu.
Dès que le sirop bout ajoutez deux sachets de sucre vanillé.
Laissez bouillir à gros bouillons pendant 3 min et plongez-y les marrons installés dans le panier de la cocotte, cela les protégera des chocs.
Laissez reprendre l’ébullition et laissez à frémissement pendant 1 min. Éteignez le feu et laissez refroidir tel quel 24 heures.
Le lendemain égouttez les marrons et portez le sirop à ébullition pendant 3 à 4 min puis plongez le panier de marrons et laissez frémir pendant 3 min.
Renouvelez l’opération le troisième et quatrième jour.
Pour terminer, sortez les marrons refroidis et posez-les sur du papier sulfurisé à l’air libre afin qu’ils sèchent.

Voila, tous les châtaignes ne se prêtent pas au glaçage et il se peut que le résultat ne soit pas à la hauteur, ici je l’ai fait avec les fruits de mon jardin, du producteur au consommateur, il faut éviter aux produits de voyager un maximum et utiliser les produits de saison.

Ce petit châtaignier je l’ai rapporté dans la poche de ma salopette dans les années 1990, depuis quelques années il produit quelques fruits (cette année sans doute plus de 15 kilogrammes) ce n’est pas des gros calibres mais cela n’empêche pas le Geai de venir se servir.

 

 

6 réflexions sur “Marrons glacés maison.

  1. Je m’en régale les papilles d’avance! J’avais déjà fait l’essai et, si le résultat était concluant, ça ne valait pas le mal que je m’étais donné. Le plus difficile est d’éplucher les châtaignes sans les réduire en miettes; le reste n’est qu’une question de temps et tu as bien réussi, à voir la couleur et la translucidité de tes marrons glacés.

    J’aime

    1. C’est certain que le plus dur c’est l’épluchage et la cuisson des fruits, faut arrêter la cuisson au bon moment.
      Quand je vois le prix au kilo du marron glacé je me dis que cela vaut le coup de faire un petit effort.
      A pluche.

      J’aime

  2. comme le bouton  » * j’aime  » à ma surprise n’existe plus, on nous force de tapper des commentaires pour prouver d’avoir lu, même si je n’ai rien à ajouter. Donc j’ai aimé.
    Saluts

    J’aime

Les commentaires sont fermés.