Le tour… tourne

Voila, le projet avance malgré la casse du matériel, en parlant de cela j’achète du matériel Français histoire d’être tranquille pour trouver les pièces détachées et bien dans mon magasin de bricolage je n’ai pas trouvé ce que je voulais.

Sinon aujourd’hui, j’ai fini de monter les pièces détachées du futur tour, j’ai chevillé les deux plateaux sur la croix. J’ai percé des trous un plus gros pour pouvoir placer le bâton d’entrainement du tour, j’ai fait un petit support en forme de fourche pour placer le bâton qui sera facilement accessible pour relancer la roue.

J’ai récupéré un morceau de palette qui forme un petit banc et qui me permettra en attendant de mettre le matériel à porté de main.

Je ne suis pas aussi content de moi, d’abord parce que j’ai cassé une lame, ensuite les volets qui m’ont servi pour faire les deux plateaux se sont désolidarisés lorsque j’étais en train de couper, j’ai du finir la coupe avec une scie à main et quand j’ai fini j’ai remarqué que le bois n’était pas en très bon état.

Pour le roulement, je teste la bille posé sur l’axe, pour l’installation c’est un peu plus compliqué mais je trouve plus silencieux.

Voila le tour en action.

Je dois encore régler quelques soucis d’équilibrages, tailler un petit plateau rond qui servira de girelle, me faire un petit banc adapté à ma taille mais ce sera pour un prochain article.

 

 

18 réflexions sur “Le tour… tourne

  1. L’inertiedu plateau te permettra de travailler combien de temps avant de devoir le relancer? Ce serait moi, i y a longtemps que le bâton aurait envoyé voler le pot en préparation!

    J’aime

    1. Le plateau n’a pas une grande inertie, le bois est sec et vieux, il tourne pour le moment 2 minutes avec une motte de terre dessus, il faut relancer plusieurs fois au début car la terre ne se laisse pas faire.
      Pour l’instant pas d’accident de ce genre.
      A pluche.

      J’aime

    1. La tige centrale qui sert d’axe de rotation est en hêtre (je pense), pour l’usure et frottement j’utilise du suif et de l’huile de lin, à la base entre la jonction entre la bille et le plateau j’ai mis une crapaudine en bois, c’est à revoir.
      A pluche.

      J’aime

    1. Oui, sans la bille c’est plus bruyant et je pense que le frottement est plus important. Depuis le système a un peu évoluer, mais il y a encore du progrès à faire, je ne suis pas encore prêt à ouvrir ma boutique de poterie gauloise 😀
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

    1. Il en fait des tours et des tours, ton tour… Avec ton tour, je te le dis sans détour, c’est bien ton tour, d’aller habiter à Tours…

      J’aime

Les commentaires sont fermés.