La chignole à main…

Voila une machine qui 40 ans après fonctionne toujours, vous pouvez l’emmener où vous voulez et elle vous rendra service, bien entendu parfois il faut lui redonner une petite jeunesse mais elle saura vous récompenser.

Il y a tellement longtemps que je l’ai que je ne me souviens plus où je l’avais commandée, mais il me semble que c’était chez Manufrance, je me souviens de ce catalogue où l’on trouvait pratiquement tout.

catalogue-manufrance-1973-le-catalogue-des-loisirs-du-bricolage-pour-la-famille-et-la-maison-de-manufrance-manufacture-de-saint-etienne-933922301_l

Ma petite chignole avait perdu un des manches, il ne restait plus que l’acier de l’axe, froid et désagréable, alors je suis allé lui chercher un morceau de cerisier pour lui en tailler un nouveau.

IMG_9465

Avec un peu de patience et un opinel pour sculpter le bois je suis arrivé à ce petit résultat, j’ai creusé le trou central avec l’aide de la chignole et un foret de la bonne taille, fignoler avec du papier abrasif (pour ne pas abimer mes petites mains) ensuite une petite couche d’huile de lin pour lui donner un effet luisant.

Voila encore un petit outil remis en état avec trois fois rien et qui devrait encore me rendre service de nombreuses années.

Publicité

14 réflexions sur “La chignole à main…

  1. Ah le manufrance…. Un trésor que j’aimerais feuilleter parfois
    Et cet outil, je le connais aussi parce qu’il ressemble à l’un de ceux de mon paternel. Même allure, couleur, poignée.

    J’aime

      1. absolument et surtout la vitesse réduite pour une meilleure précision parfois est nécessaire sur des supports tendre. a bientôt cordialement Thierry ps j’ai partagé sur mon Facebook j’adore ton blog bravo a toi moi je suis un bleu à côté lol

        J’aime

  2. J’aime ton respect pour ces vieux outils conçus pour durer, et la façon dont tu leur assures une longue carrière! J’ai utilisé ce genre de chignole il y a une trentaine d’années, et ça marche bien. Je suis moi-même allé chercher une lourde porte d’entrée en chêne à Château-Chinon hier. Coût 50€ plus un bon sablage à faire (100€); ce déplacement ft une occasion de passer une journée dans le Morvan, et donc de faire d’une pierre deux coups. Coût d’une telle porte neuve: 1500€ environ.

    J’aime

    1. N’as-tu pas trouvé de la neige dans le Morvan ? j’ai vu la semaine dernière qu’il y avait plus 15 cm au Haut Folin.
      Je vois que tu as fait une belle affaire, reste plus qu’à l’installer maintenant.
      A pluche.

      J’aime

  3. J’en avais trois… Il m’en reste deux… (je parle des chignoles)… Qu’est-ce qu’on se faisait chier à percer dans du béton pour accrocher les rideaux… Depuis il y a de l’isolation + placo et les perceuses…
    Bon samedi (totalement ensoleillé pour moi, y’a d’la joie)

    J’aime

    1. Il a plu toute la matinée, c’est certain que tu n’as pas le mode percussion sur un petit engin comme celui-là, mais pour bricoler dans du bois cela fait le « job » sans faire de bruit.
      Y’a d’la joie, tu vas bientôt revoir les hirondelles 😀
      A pluche.

      J’aime

  4. Bravo pour tout ces bricolages bien utiles Anatole!
    Continue comme ça et montre l’exemple, beaucoup de choses jetées peuvent encore servir!

    J’aime

Les commentaires sont fermés.