La gazette du village, suite…

Après quelques semaines les travaux avancent dans le village, la future maison médicale est en train de sortir de terre.

On ne peut pas dire qu’il y a une grosse équipe qui travaille sur le chantier, j’ai compté  le jour où j’ai fait ces photographies seulement deux maçons.

Le futur bâtiment réunira en son sein, sur 660 m² environ, 3 médecins généralistes, un dentiste, 2 kinés, un cabinet de 3 IDE, un pédicure podologue, une sage-femme, un
orthophoniste, 2 bureaux partagés pour un psychologue et une diététicienne et, enfin, une secrétaire de coordination. Le chantier est prévu sur une période de 10 mois environ.

 

11 réflexions sur “La gazette du village, suite…

    1. Effectivement ce serait plus pertinent de faire venir un ophtalmologue qu’une sage-femme, vu la moyenne d’age dans le pays, mais tout cela reste une perspective, pour le moment nous avons encore un médecin, 2 kinés, les infirmières, le podologue, le dentiste, l’orthophoniste dans un petit village de moins de 700 habitants.
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

  1. En allant à la Charité aux JEMA, j’ai en effet vu le chantier avec le mur qu’on démolissait. J’imagine que la « secrétaire de coordination » est ce qu’on appelait jusqu’ici une réceptionniste?

    J’aime

  2. Ah on voit que tu ne connais pas le milieu du Bâtiment… Ils sont comme les politiques, ils promettent « Je vais mettre la cavalerie… Vous inquiétez pas on finira à l’heure »… Et puis ils sont en retard de 3 à 12 mois…
    Bonne soirée
    Tiens l’article est d’aujourd’hui ? On dirait que laposte rattrape son retard… Tu as secoué le paletot de ton ancien Boss ? « Faites arriver les emails de Zalandeau plus vite que ça ! » « Bien monsieur Anatole, tout de suite ! »

    J’aime

    1. Je n’ai plus de contact avec mon ancien patron et je ne m’en porte pas plus mal, mon ulcère aussi.
      Je comprends que pour construire une maison d’une taille normal, deux gars peuvent y arriver, mais là c’est à peu près l’équivalent de 7 maisons.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.