Le séchoir solaire…

Même si je n’en parle pas quand il fait du soleil j’en profite pour faire sécher quelques fruits, feuilles que je mets en bocaux par la suite.

Hier j’ai mis quelques cerises séchées dans un gâteau à base de reste de pain, en accompagnement des raisins secs, pruneaux ce qui donne une fois cuit une pâtisserie en forme de cake.

IMG_9963

Je n’y ai pas retouché depuis, je referais le caisson durant l’hiver.

Séchage des cerises au mois de mai.

IMG_9961.JPG

Séchage d’une banane au mois d’avril.

Séchage de framboises au mois de juin.

Entre temps j’ai fait sécher du romarin, de la mélisse, de l’estragon de Russie, qui n’est pas le vrai estragon mais c’est ce que j’ai à la maison.

Si j’ai quelques betteraves rouges cet été je ferais des chips pour voir ce que cela donne une fois séchées.

Faire sécher des fruits et légumes ne demande pas une grande force physique, il suffit d’être patient et profiter des belles journées ensoleillées.

13 réflexions sur “Le séchoir solaire…

  1. bonsoir BRAVO c’est super cela me donne une idée nous avons beaucoup de figues et on les laisses perdre chaque année, et personne pour les ramasser, la confiture c’est pas le top je voudrais essayer les figues sèches car ce serait un tres bon produit pour les sorties vélo bonne semaine Anatole et encore bravo cordialement Thierry du Gers

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement la figue est un produit qui sèche bien, malheureusement mon producteur a des figues de fin de saison, septembre-octobre donc pour faire sécher ce ne sera pas top, mais d’ici quelques jours je vais pouvoir tenter le séchage des prunes. Avec le soleil que tu dois avoir dans le Gers cela devrait pourvoir se faire même sans séchoir juste des claies avec de la moustiquaire dans une endroit aéré.
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

    1. Les framboises ont mis 4 jours pour sécher et ont diminué de volume (elle ne ressemble plus à la photo). Tous les sucs se sont concentrés dans ce qu’il reste après séchage. Durant l’été je vais tenté les chips de betteraves rouges pour apéro, moins gras que les cacahuètes 🙂 Samedi je me suis lancé dans la gelée de groseilles, presque deux kilos de gelée, avec la méthode à l’ancienne.

      Je n’ai pas tenté le séchage car il reste les grains qui sont désagréable à la dégustation.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.