Sans défense.

Je viens de terminer un livre d’Harlan Coben qui s’appelle « Sans défense ».

Deux enfants kidnappés. Un inconnu qui réapparaît.

Après dix ans d’angoisse, le cauchemar ne fait que commencer…

Les deux amis Patrick et Rhys, six ans tous les deux, ont été kidnappés alors qu’ils jouaient ensemble dans une banlieue cossue du New jersey. Les ravisseurs ont exigé une importante rançon, les parents ont payé. Mais les petits garçons n’ont jamais réapparu, laissant les familles dans l’angoisse et le doute.
Dix ans plus tard, à Londres, Win, l’oncle de Rhys, pense avoir retrouvé la trace de Patrick, désormais adolescent et SDF. L’enquête est complexe: le garçon semble sous l’emprise d’un homme appelé Fat Ghandi, qui mène un double business ultra-lucratif, entre arcades de jeux vidéos et réseau pédophile. Pour l’aider, Win fait appel à son acolyte de toujours, le détective Myron Bolitar, sur le point de se marier. Ensemble, ils ne tardent pas à remettre la main sur Patrick, mais Rhys reste introuvable. Peut-il encore être sauvé? Que s’est-il passé pendant ces dix années? Pourquoi Patrick s’enferme-t-il dans le plus grand silence? Après dix ans d’absence et d’effroi, l’horreur ne fait que commencer…

sans-defense

Je ne suis pas un grand fan des romans où les enfants ont un rôle, des personnage qui sont forts, trop beaux, qui sont trop riches, qui ont leur jet privé et des poupées sublimes …

C’est un roman qui se lit bien, mais à plus de 20 euros il faut faire l’impasse et aller le réserver dans votre bibliothèque préférée.

Je ne suis pas certain de lire du Harlan Coben de sitôt.

7 réflexions sur “Sans défense.

  1. Du page turner qui occupe une nuit d’insomnie ? J’ai du en lire un, de Harlan Coben (y’a une coquille dans la dernière phrase 😉 ) et je n’ai pas un souvenir très fort…Un peu le problème du genre aussi. Je préfère plutôt King, Brown ou notre Chattam national.
    Effectivement, je n’irai pas mettre 20 euros là dedans non plus.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne suis trop pour ces livres qui donnent des nuits d’insomnies, dans ma base de données Tellico je ne vois que celui-ci mais je me suis mis tardivement à la collecte. Je suis plus Fred Vargas.
      J’ai pensé à toi car nous avons récupéré deux Michel Vaillant (44 et 49).
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.