Couverture de la maison médicale.

N’étant pas pas dans les secrets de la construction de la maison médicale je me posais la question de savoir en quel matériaux serait fait la couverture.

Sachant qu’au siècle dernier nous avions eu un tas de recommandations pour couvrir notre future maison, sans parler de la couleur du crépi, de la hauteur du mur donnant sur la route, je me demandais si les bâtiments de France étaient toujours aussi pointilleux, apparemment ce n’est plus trop le cas.

Voila donc en images l’état d’avancement du projet ce 17 août 2018.

IMG_1122IMG_1123IMG_1127IMG_1126IMG_1125IMG_1124

Vous voyez nous sommes à moins de 150 mètres de l’église classée, et l’on couvre ce bâtiment avec des tôles en acier.

maison-de-santé

La suite dans un prochain épisode.

14 réflexions sur “Couverture de la maison médicale.

  1. A Veaugues, il y a quelques années un permis de construire avait été refusé à un jeune couple qui voulait construire une maison en bois; pas dans le style du pays, leur avait-on dit. Peu après, l’ESAT n’a eu aucune difficulté à convaincre la même administration de les laisser construire la verrue qu’on voit aujourd’hui route de Sancerre, entièrement en tôle!

    J’aime

    1. Pour le moment c’est en tôles mais peut-être qu’il va y avoir une autre couverture, des panneaux solaires, une couverture végétale ?
      Je pense que pour le particulier on lui met un peu plus de bâton dans les roues.
      A pluche.

      J’aime

  2. Je ne sais pas si le PLU s’applique aussi à ce type de structure, mais ce n’est que durant mes études d’urbanisme que j’ai appris que même en étant proprio de sa maison on pouvait pas choisir sa toiture, la couleur du crépi ou de ses volets. Mais au moins de votre côté ça avance. A pluche.

    J’aime

    1. Pour le moment cela avance, et c’est moche.
      On parle d’une présence importante de l’éclairage naturel, mais ce que je vois c’est que ce n’est pas encore fini de couvrir, que les fenêtres ne sont pas posées et qu’il fait bien sombre là dedans.
      A pluche.

      J’aime

  3. Ca se raffraichit alors faut mettre la couverture !
    Dire qu’on paye un architecte pour ce truc sans âme ni imagination. J’ose espérer que l’orientation est prévue pour limiter la consommation énergétique et que l’isolation est correcte …hum il n’y a pas de contrôle de l’application des normes, faute de contrôleurs en nombre.

    J’aime

    1. Ces tôles en acier sont orientées pour profiter un maximum de la chaleur du soleil une bonne partie de la journée.
      Et pour récupérer un maximum l’eau de pluie.
      A pluche.

      J’aime

  4. C’est bizarre comme les grands esprits de rencontrent ! Hier je me disais il faudrait ue je demande à Anatole où en est sa baraque médicale…
    Ca a bien avancé… Remarque bien que je ne me souviens plus quand cela a commencé…
    Oui de la tôle même couleur ardoise, y’a du mou dans la corde à nœud chez les architectes des monuments de France…
    Enfin, ils savent aussi qu’il y a beaucoup mieux, mais c’est beaucoup plus cher… Et ils savent aussi que les deniers public et les besoins sociaux, ne sauraient trop s’accommoder d’exigences élevées…
    Bon dimanche

    J’aime

    1. C’est à partir du 30 mars qu’on a pu voir les premiers travaux.
      On est d’accord faut pas dépenser les deniers public mais je pense qu’on aurait pu voir moins grand, nous sommes 700 habitants et le bâtiment fait 700m2 🙂
      Pour le moment c’est quand même moche. Et puis il y a toujours la question, y aura-t-il des médecins, des kinés, des infirmières,… pour utiliser ce grand bâtiment ?
      A pluche.

      J’aime

      1. Ah oui effectivement 700 m2 pour 700 habitants… Disons que vous pourrez toujours vous en servir comme salle de réunion 🙂 🙂
        Mais peut être que ce cabinet drainera les habitants d’une zone périphérique suffisamment importante, pour l’utiliser à plein… Quant au personnel médical que vous attirerez… Ce sera surement des étrangers, davantage que des Français…
        Et pis les médecins Français, vu le manque de personnel, profitent de la situation pour se mettre conventionné catégorie 2, voire déconventionné et sont à des tarifs prohibitifs… Alors que les mercenaires étrangers, se contentent du tarif sécu, parce qu’ils n’osent pas moufter… Mais ils sont longtemps en vacances dans leur pays, chaque année…
        Bonne journée

        J’aime

      2. effectivement, comme le village est chez-lieu de canton il draine aussi la population autour. Actuellement nous avons un médecin, une interne pour le moment, deux kinés, au moins deux infirmières, un podologue, un dentiste.
        A pluche.

        J’aime

  5. exactement ! pour le particulier c’est toujours très pointilleux…. mais sinon on peut faire n’importe quoi… des hangars aussi bien pour facteurs que pour les vieux… que veux-tu, les lycées « Pailleron » ont fait leur heure… remplaçons les par pire…. en attendant, les préfets sont abrités gracieusement par et dans les monuments historiques !

    J’aime

Les commentaires sont fermés.