Système débrouille…

Certain nous parlerons de « Lifehacking » comme Iceman mais j’habite la France profonde je vais parler de Système D, pas celui qui a fait couler beaucoup d’encre, beaucoup de haine dans la communauté libre.

Alors je vous explique la chose, je possède une vieille chaise de bureau qui a déjà vu passer un paquet de paires de fesses, puisque avant que d’en prendre possession elle était dans une banque, juste avant de finir dans le grand bac à recycler la ferraille, deux petites mains lui ont redonner une seconde vie.

Elle avait déjà été bricolé par ses anciens propriétaires, les quatre vis auto-perceuse cruciformes en sont la preuve.

A gauche les vis originales et à droite celles qui ont été ajouté.

Alors dans un excès de joie je me suis détendu sur cette chaise ce matin et ce qui devait arriver … arriva, elle est restée dans une position inconfortable et aucune des manettes ne fonctionnaient.

Alors petite séance de démontage pour trouver le responsable de cette mise en situation désagréable, sachant que c’est juste ce petit ergot qui met le bazar.

IMG_1222

Voila donc en image le coupable.

IMG_1216

La petite tige qui coulisse au bout du ressort, la poussière empêchant le bon fonctionnement au fil des ans.

Un petit coup de dégrippant, un petit coup de chiffon et voila encore une chaise qui vivra encore quelques mois, ou quelques années si le vérin ne vient pas à lâcher.

IMG_1218IMG_1219IMG_1224

 

22 réflexions sur “Système débrouille…

    1. Surtout quand tu as encore tous tes doigts 🙂
      Est-ce que tu bricoles ? Je cherche une station de soudure à air chaud, tu n’as pas cela dans ta valise à dessin ?
      A pluche.

      J’aime

      1. Je bricole « quand il le faut » et je reconnais le faire volontiers. Cependant, il m’arrive de ne pas oser me lancer. L’essentiel est d’être bien conseillé et accompagné si nécessaire.

        Pour l’instant, en dessin, je ne fais pas dans la soudure mais je peux prospecter si tu veux 😉

        J’aime

  1. Quand je pense aux anciennes chaises de mon boulot. A une époque on les recyclait pour en faire des supports de matériels. Aujourd’hui on jette des choses qui fonctionnent, à l’autel d’une supposée modernité

    Ca fait de la croissance

    J’aime

    1. Ps: la réparation de clé USB est économiquement non rentable dans ce monde. A dégoûter un enfant esclave d’Asie du sud est.
      Même dans notre service électrique on n’a plus le temps de diagnostiquer des pannes pour gagner de l’argent…

      J’aime

      1. Oui je suis d’accord, mais c’est comme un défi que je me suis lancé, car les fichiers qui sont sur cette carte, on a la version papier qu’on pourrait facilement recopier.
        J’ai quand même fait un devis en ligne pour récupérer une clé avec les symptômes que j’ai pu donner, et cela on dépassé les 500 euros, alors je me dis que même à moitié prix cela pourrait un petit job d’appoint 🙂
        A pluche.

        J’aime

    2. Et de la pollution, car le matériel d’aujourd’hui est loin d’être pensé pour être recyclé quoiqu’en dise les fabricants. Ce qui n’empêche pas l’application de l’éco-taxe en magasin.
      Mon père me racontait qu’à son boulot ils ont changé les écrans PC pour des plus grands, mais qu’ils ont bazardé les anciens alors qu’ils fonctionnaient très bien. Comprends pas. 😶

      J’aime

      1. Certainement quelques petits arrangements pour les statistiques ou pour les comptes 🙂
        La ferraille est quand même ce qui se recycle le plus je pense. Les écrans et autres appareils informatiques je ne pense pas que ce soit aussi bien recyclé.
        A pluche.

        J’aime

  2. Le problème du dégrippant, c’est que ça pue, et il faut laisser l’objet dégrippé dehors un certain temps pour que l’odeur disparaisse. J’ai moi aussi une chaise de bureau « en fin de vie », achetée d’occasion; son problème est que l’assise ne pivote plus. Comme je suis fainéant, et que j’avais envie d’un nouveau siège, je l’ai reléguée au rang de siège « occasionnel », et elle pivote en utilisant les roulettes.

    J’aime

    1. J’ai mis la chaise dehors sur la terrasse, un petit coup de W40 et un petit coup de chiffon pour éponger le surplus.
      Et cela ne sent pas, la chaise est restée 1/2 heure en plein air.
      A pluche.

      J’aime

  3. C’est une chaise de cosmonaute ? De la grande technologie de pointe… Vive les chaise en paille et bois… 🙂
    Anatole, tu vas pouvoir intégrer la Nasa voir l’agence spatiale européenne… 🙂
    Bon lundi de bricolage

    J’aime

  4. Ils sont chiches sur les pièces les fabricants, on se demande ce qu’ils ont en tête quand ils font les plans avant la production. Espérons que ça tienne ce coup ci 😎
    A pluche

    J’aime

    1. Comme tu l’apprendras sans doute, on ne peux pas faire du neuf avec du vieux donc je fais en sorte d’allonger autant que peux sa durée de vie, même si parfois je dépense du temps libre pour le faire.
      J’ai bon espoir, ce qui pourrait lâcher maintenant c’est le vérin et là c’est direction la déchetterie.
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

      1. C’est une idée comme une autre, mais qui sait qu’un jour une étiquette « durée de vie estimée » sera décidée en magasin pour nous permettre de choisir entre un produit jetable ou robuste…

        J’aime

Les commentaires sont fermés.