L’ambroisie.

J’avais déjà parlé de l’ambroisie il y a quelques mois sur ce blog et la situation ne semble pas s’arranger, alors que tout le paysage est desséché, cette petite plante invasive continue sa colonisation, avec les risques allergènes qui vont avec.

Je suis allé faire ma petite balade dans le pays, je n’ai émis aucune pollution puisque j’ai utilisé mes chaussures pour me déplacer, c’est un des avantages de la campagne. Quand je pars en vadrouille, j’emmène presque toujours mon appareil photo et la première chose que j’ai remarqué en prenant le chemin au milieu des champs ce sont ces pieds d’ambroisie, bon il y a bien quelques pieds de chardons et de camomilles mais en bien moins grandes quantités.

IMGP0274IMGP0275IMGP0277IMGP0278IMGP0282IMGP0283IMGP0284

Il y a même des endroits où c’est bien vert.

ambroisie.JPG

Bon, il ne faut pas voir que le mauvais coté des choses puisque j’ai pu ramasser quelques noisettes, que cette année il y a des nèfles (faut attendre les premières gelées) que j’ai pu encore manger quelques mures et moi qui pensait qu’il n’y en aurait pas avec cette sécheresse, j’ai vu qu’il y avait aussi quelques cormes mais je vais faire l’impasse cette année.

 

10 réflexions sur “L’ambroisie.

    1. La colonisation remonte depuis le sud en prenant la vallée du Rhône, certainement grâce au vent, l’Auvergne n’est pas épargnée, on peut imaginer que la limitation à 80k/h réduira sa vitesse de déplacement 🙂
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

  1. C’est la première année que je remarque cette Ambroisie dans mon environnement, et je sais à présent l’identifier. Si tu veux essayer une nouvelle recette, tu peux venir à la maison ramasser les cornouilles pour en faire de la gelée. Ce n’est pas salissant à ramasser, et très simple à préparer; j’avais fait un article à ce sujet il y a déjà longtemps:
    http://veaugues.over-blog.com/article-28379746.html
    J’ai quelque peu changé ma méthode: je ne mets que 700g de sucre par kilo de jus, et n’utilise pas de pectine. Il suffit de cuire plus longtemps. Il n’y a même pas besoin de tourner!

    J’aime

    1. Ce que tu montres-là, ce sont les fruits (toxiques) du Cornouiller Sanguin. Ce que je te propose, ce sont ceux, comestibles, du Cornouiller Mâle; en ouvrant le lien que je t’avais mis, tu sauras tout!

      J’aime

      1. Oui, après quelques minutes de réflexion j’ai reconnu le cornouiller sanguin, aujourd’hui mardi je ne peux pas venir et demain je suis invité à la pêche, éventuellement je pourrais me déplacer en fin de semaine si les oiseaux n’ont pas fait la razzia.
        A pluche.

        J’aime

  2. Hé ho… L’ambroisie, c’est la nourriture solide des dieux de l’Olympe… Tu peux faire beaucoup de fric… On s’associe et on fait une entreprise agroalimentaire ?

    Comme quoi l’ambroisie peut générer du blé et de l’oseille…

    D’autre part,, les chaussures ui ne polluent pas quand tu marches… Et le méthane que tu émets à chaque pas ?… 🙂

    Bonne journée sous le beau soleil

    J’aime

  3. Je vais y faire attention. Je n’ai pas entendu parler d’un invasion d’ambroisie en Belgique. On a bien eu çà et là des soucis avec la Berce du Caucaseil y a 2-3 ans mais ce n’est pas dans le même registre.

    J’aime

    1. Il y a tant de plantes qui sont invasives, chez nous aussi il y a quelques Berces du Caucase mais c’est moins visible que l’ambroisie, Il y a aussi la renoué du japon qui fait de la concurrence aux autres plantes.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.