Le château de Peufeilhoux.

Au milieu d’une forêt, du haut de son éperon rocheux,
le château domine la vallée du cher au sud et la vallée de l’Aumance au nord.
La vue s’étend jusqu’à l’horizon.
Construit depuis la fin du XVéme par le seigneur de Pierrebrune sur un éperon rocheux dominant la vallée du cher, il offre aux visiteurs un point de vue remarquable jusqu’aux monts d’Auvergne.
Sur plus de 50 mètres au rez de chaussée, une splendide enfilade de grandes pièces de réception entièrement meublées, toutes aux cheminées monumentales du XVeme et XVIeme, transporte les visiteurs dans un mélange harmonieux du moyen-âge à la belle époque.
Les murs revêtus de lambris, tissus ou papiers peints de Zuber, ajoutent à la douceur et au charme, la quiétude que l’on retrouve dans le Grand Meaulnes.

Sources: chateaudepeufeilhoux

grahl-2018-35.JPG

Comme je vous l’ai dit dans un article précédent nous avons participé à une sortie organisée par le GRAHL, la deuxième partie du voyage s’est déroulé dans ce château du XVe siècle. C’est une belle bâtisse qui a été rénové et dont une partie a été transformé en chambres d’hôtes.

Il y a bien quelques petites choses dont je suis moins heureux, c’est de voir tous ces animaux empaillés, ces insectes naturalisés, il y flotte une odeur de formol qui n’est pas toujours bien agréable.

Nous avons eu la chance d’avoir un petit concert en plein air.

grahl-2018-152

Un moment un peu étrange dans cette cour du château, mais bien agréable.

 

24 réflexions sur “Le château de Peufeilhoux.

  1. Et donc le propriétaire est organiste et a transformé sa grange en salle de répétition ? De loin les tuyaux ressemblent à un décor peint d’un goût douteux, plus qu’à des vrais. Ceux des portes peuvent difficilement être fonctionnels. Ceci dit, toutes les excentricités sont possibles.
    Merci pour la visite, Anatole !

    J’aime

    1. Moi aussi j’ai quelques doutes sur la fonctionnalité de cet orgue, mais on ne peut pas aller voir de plus près puisque les portes se referment.
      https://www.lamontagne.fr/vallon-en-sully/loisirs/scene-musique/2018/05/07/unique-en-son-genre-un-orgue-exterieur-va-sortir-de-terre-au-chateau-de-peufeilhoux_12839401.html
      Le propriétaire qu’on peut voir sur la photo du journal est quand même un peu excentrique.
      A pluche.

      Aimé par 2 personnes

    1. Nous étions assez nombreux dans cette petite pièce au milieu des insectes et autres bestioles naturalisés sans qu’on puisse beaucoup bouger, il y avait d’autres aspects du bâtiment plus intéressants comme la gigantesque ruche sauvage dans une des cheminées et dont on pouvait voir le cœur derrière une vitre.
      A pluche.

      J’aime

      1. « L’Ahnenerbe a organisé plusieurs expéditions archéologiques, en Allemagne, mais aussi dans divers pays : France (où l’abbé Henri Breuil permet à Assien Bohmers de visiter, entre autres sites, la Grotte des Trois-Frères, tandis que la tapisserie de Bayeux suscite aussi la curiosité des nazis), » …cf wiki etc….

        J’aime

  2. Alors arthur, t’as trouvé le saint Grahl ?… Et pour le formol, il auraient pu mettre des humains plutôt que des bestioles… 🙂
    Bonne journée

    J’aime

  3. J’adore me promener dans les châteaux, amis tout comme toi, pas fan du tout des animaux empaillés et insectes naturalisés, bises

    J’aime

      1. bon c’est vraiment le bazar jusqu’au bout wordpress, je ne peux pas commenter sans wordpress et pourtant j’ai plus de compte chez eux! va comprendre et bref, désolée, tu me dirais à l’occasion si tu reçois les comms, j’espère car sinon tu sauras que je te lis tjs mais n’arrive plus à faire passer mes comms

        J’aime

  4. Coucou, je m’aperçois que lorsque je commente chez toi c’est toujours l’ancien pseudo du blog que je vais fermer sur wordpress qui apparait et je n’arrive pas à commenter autrement. De ce fait comme ce blog est supprimé aujourd’hui pour me suivre tu sais maintenant que c’est sur OB, et j’espère après fermeture du blog wordpress arriver à commenter chez toi avec le nouveau lien, je vais tester très vite, bises

    J’aime

  5. Peufeilhoux devait être au programme d’une balade l’an dernier, mais leurs horaires d’ouverture ne collaient pas avec le reste. Peut-être une autre fois, même si je ne suis pas un amateurs d’animaux empaillés.

    J’aime

    1. C’est un beau bâtiment, un propriétaire un peu excentrique mais quand on a un peu d’argent devant soi pourquoi pas. Les animaux naturalisés ce n’est pas ma tasse de thé.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.