Le patient chez le psychiatre.

Une petite histoire pour changer des recettes de cuisine.

– Docteur, j’ai un problème. Tous les soirs, quand je suis au lit, j’ai l’impression qu’il y a quelqu’un caché dessous.
Alors, je me relève pour regarder sous le lit, et, bien sûr, il n’y a personne. Je me recouche, mais au bout d’un moment,
je me dis que je n’ai peut-être pas bien regardé.
Alors je me relève pour vérifier de nouveau, sans résultat bien entendu.
Bref, j’ai beau me dire que c’est idiot, je ressens toujours le besoin de m’assurer que personne n’est caché sous le lit.
Docteur, tout ça me pourrit la vie, pouvez-vous faire quelque chose ?

Le psychiatre : – Hum… Je vois… obsessionnel compulsif… Comptez quatre ans d’entretiens de psychothérapie, à raison de trois séances par semaine, et je vous guéris de votre obsession.
Le patient : – Euh… Combien ça va me coûter, Docteur ?
Le psychiatre : – 60 € par séance. Donc, 180 € par mois, 2160 € par an et donc 8700 € au final.
Le patient (songeur) : – Euh… je crois que je vais réfléchir…

Six mois plus tard, le psychiatre rencontre le type dans la rue, par hasard : –
Alors ? Pourquoi n’êtes-vous jamais revenu me voir ?
Le patient : – 8700 € ? Mon livreur de pizza a résolu mon problème pour seulement 30 €
Le psychiatre (vexé) : – Votre livreur de pizza ?? Vraiment ?? Et comment a-t-il fait ?
Le patient : – Il m’a conseillé de scier les pieds de mon lit !!

Bonne journée, docteur !

Vous l’aurez compris parfois le gaulois réfractaire qui a traversé la route pour trouver du boulot peut encore vous surprendre.

19 réflexions sur “Le patient chez le psychiatre.

  1. Bien vu! Seulement, si je scie les pieds de mon lit, je me ferai mal au dos en le faisant chaque jour. Heureusement, je n’ai jamais eu personne caché dessous, et le problème ne se pose donc pas. Bonne nuit Anatole!

    J’aime

    1. Bien plus utile et moins cher qu’un abonnement chez le psy, j’ai lu dans la presse ce matin qu’un fils (79ans) qui venait de décéder avait gardé son vieux père mort depuis dix ans sous les draps.
      A pluche.

      J’aime

  2. donc je récapitule, le livreur de pizza a fait cuire sa pizza en face, chez Pierre qui est réfractaire à toute analyse freudienne mais un bon menuisier !

    J’aime

Les commentaires sont fermés.