Le houx.

Conservant ses feuilles en hiver, le houx était pour les anciens symbole de vie éternelle. Le contraste de ses fruits rouges sur le feuillage vert sombre le rendait encore plus frappant. Il tenait une place importante dans les rituels druidiques. Les anglo-saxons l’employaient contre les gênes respiratoires. Au XIXe siècle, il fut vanté comme fébrifuge à l’égal du quinquina.

Les feuilles de houx sont diurétiques et laxatives. Elles ont été préconisées contre les rhumatismes et les fièvres intermittentes mais leur usage n’est plus d’actualité.

La seconde écorce du houx sert à préparer la glu, que l’on extrait aussi d’autres végétaux et en particulier des baies de gui. Celle-ci est parfois employée pour ramollir, résoudre et faire mûrir les abcès et furoncles.

Les fruits sont purgatifs, mais ne sont plus guère employés, ils sont rapidement vomitifs et leur ingestion peut provoquer des troubles nerveux, généralement sans gravité.

IMG_1706

Sources le petit Larousse des plantes médicinales.

616mrlulmbl-_sx258_bo1204203200_

 

8 réflexions sur “Le houx.

    1. Le spécimen en photo est le long du mur du cimetière juste à coté d’une tombe qui date du siècle dernier, il est bien chargé en fruits contrairement à ceux qui ont poussé spontanément chez moi.
      La particularité botanique du houx est d’être dioïque, c’est à dire qu’il y a des houx mâles et des houx femelles, cela explique peut-être ton cas.
      A pluche.

      J’aime

  1. Le Houx prolifère sur les sols acides des bois de la Borne, mais on en trouve aussi un peu dans les bois de Veaugues, pourvu qu’il y ait un peu d’humus. Il pousse lentement.

    J’aime

    1. J’ai quelques spécimens qui sont arrivés à la maison mais pour le moment aucun avec des fruits.
      Dans les bois de la commune d’Argenvières, il y a quelques houx, où je prélevais quelques branches garnis en fruits pour décorer à Noël.
      A pluche.

      J’aime

  2. Où est le houx ? Je n’en vois plus guère ??? Je devais être gamin quand on avait du houx en fin d’année… Et pourtant on était pôôvres…

    Très bonne journée

    J’aime

Les commentaires sont fermés.