Tourte aux coings.

En ce moment c’est la période des coings, un généreux donateur m’en a donné quelques kilogrammes, mon cognassier fait des fruits mais ils n’arrivent jamais à terme.

J’ai fait quelques pots de gelées, et je vais faire la pâte de fruits avec la pulpe, habituellement je rajoute moins de sucre que prévu mais cette année ils sont moins sucrés.

J’ai mis 5 à 6 fruits de coté et deux petites pommes pour faire une petite compotée, ils sont découpés en petits cubes et mis à cuire avec un peu de sucre cassonade.

Une fois cuit, on laisse refroidir.

Pour la tourte, il faut une pâte brisée, 200 gr de farine, 100 gr de beurre, une cuillère à soupe de sucre, un jaune d’œuf et un peu d’eau. On mélange bien et on laisse au frais le temps que la compote refroidisse.

Vous prenez un moule allant au four et vous le graissez, vous étalez les 2/3 de la pâte brisée, vous piquez et vous garnissez de compote.

Ensuite vous couverez avec le reste de pâte et vous collez bien les deux ensemble, un petit trou dans le milieu pour laisser passer la vapeur et vous enfournez après avoir passé un petit coup de pinceau (eau-jaune d’œuf) sur le dessus, durant 45 minutes.

C’est un gâteau qui se mange tiède avec un peu de crème fraîche que vous glissez dans la cheminée.

IMG_1742.JPG

 

Qu’est-ce que je peux vous dire ?…

C’est bon,… pour les capitons comme dirait ma voisine et cela ne demande pas une grande force physique pour la faire.

C’est rustique et j’imagine que le cuisinier de l’Élysée ne doit pas en faire souvent à son locataire.

 

17 réflexions sur “Tourte aux coings.

  1. Il me semble que, lorsque ma mère préparait des tourtes à la viande, elle mettait une sorte d’entonnoir renversé pour faire la cheminée; je vais le lui demander, si j’y pense bien sûr… Sinon, vous avez dû vous régaler!

    J’aime

  2. Une tourte c’est une tarte « fermée » ? C’est ça ? On a justement reçu des coings et on ne sait pas trop comment le cuisiner » …

    J’aime

    1. Oui, c’est le mariage d’une tarte normale avec une tarte tatin, la farce cuit à l’étouffé sous la pâte, la cheminée fait office de soupape. Avec les coings on peut faire des tagines, de la gelée, pâtes de fruits.
      A pluche.

      J’aime

  3. dommage, je suis allée au marché de Cajarc hier et il y avait de superbes coings. nous avons le pommier qui a bien donné cette année, j’aurais pu faire cette tourte. Plus qu’à espérer que samedi prochain il y aura de beaux coings, sniff

    J’aime

Les commentaires sont fermés.