Taille tourillons…

J’en avais parlé il y a quelques jours quand j’avais fabriqué rapidement des tourillons et utilisé un outil rudimentaire.

Comme il fait moins chaud dans mon sous-sol j’en ai profité pour me construire un gros taille crayons qui en reprend les grandes lignes, un lame fixe sur un support et on fait tourner la pièce à usiner pour réduire son diamètre.

Pour fabriquer cet outil, il faut une cale en bois, un boulon, un écrou, deux rondelles et un petit morceau de métal qui va servir de lame.

IMG_2680IMG_2681IMG_2682IMG_2683

Le trou dans la lame est oblong ce qui permet de régler la profondeur de coupe et je vous en dirais plus quand j’aurais testé l’engin.

J’ai procédé à quelques tests et je dois dire que ce n’est pas trop concluants, il y a sans doute quelques petits aménagements à faire.

De gauche à droite sur la photo, premier essai, second et troisième avec quelques réglages.

Je pense que ma lame est insérée un peu trop basse, lors de mon premier essai ma baguette a failli partir en fumée, deuxième test j’ai affûté la lame et procédé à un nouveau réglage de profondeur, pour le troisième j’ai agrandi le trou de sortie pour avoir un tourillon plus gros.

Bilan de mon bricolage, c’est un peu de travail pour peu de récompense, mais cela mérite quand même de se pencher sur le problème, il y a sans aucun doute pas grand chose à faire pour avoir un outil qui fonctionne.

6 réflexions sur “Taille tourillons…

  1. Si je regarde bien mon taille-crayons, dont je me seras depuis une bonne quarantaine d’années, le bord de la lame est à l’aplomb du centre du crayon. Je crois que le fait que le corps de ton appareil soit en bois induit fortement des frottements néfastes, et que l’idéal serait de le réaliser en métal . Il me semble que tu manies aussi bien le poste à souder que la râpe à bois…

    Aimé par 1 personne

    1. Il se peut aussi que ma lame soit trop épaisse, mais elle arrive à faire de jolis copeaux comme le taille crayon, mes baguettes de tests ne sont peut-être pas non plus les meilleurs spécimens, du noisetier et du pin.
      Le premier outil en métal avec juste un petit morceau recourbé était plus efficace.
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

  2. Fais gaffe si ta braguette a failli partir en fumée… Ne la mets pas dans le taille-crayon… A moins d’avoir envie de chanter la tyrolienne… 🙂

    Très bon lundi à toi

    J’aime

  3. aaaah le plaisir du bricolage…. car ne vas pas me dire qu’il t’a fallu moins de temps et autant de succès que si tu t’étais déplacé au magasin de bricolage !

    J’aime

    1. Oui, c’est vrai qu’avec des températures comme nous avons eu, c’était agréable de bricoler dans le sous-sol.
      Parfois je me sens une âme d’aventurier c’est pour cela que je me lance des défis.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.