Oothèque.

Une oothèque est une membrane rigide qui enveloppe la ponte de certains insectes ou arthropodes de manière plus générale, comme la blatte ou la mante religieuse. Il s’agit d’une coque formée d’un ensemble de protéines capables de se rigidifier, avec pour fonction première de protéger l’ensemble des œufs des prédateurs ou des conditions climatiques.

IMGP0697.JPG

Il y a peu de temps je vous avais parlé de la mante religieuse et aujourd’hui c’est sans doute la prochaine descendance que vous avez devant les yeux. Ici à l’abri du soupirail elle a la taille d’un doigt de constitution normale.

Selon les espèces, la femelle pond entre 10 et 400 œufs. Ceux-ci sont déposés dans une masse mousseuse qui est produite par des glandes spécialisées positionnées dans l’abdomen. Cette mousse durcit et devient une capsule protectrice. L’ensemble (la capsule et les œufs) est appelé une oothèque. Certaines mantes fixent l’oothèque sur une surface plane, l’enroulent autour d’une plante ou même le déposent directement sur le sol.

Sources Wikipédia.

 

23 réflexions sur “Oothèque.

  1. Pour moi, c’est plutôt la menthe qui est ma religion, et pas besoin de ce type d’osties. Puis insecte, protéines, il n’en faut pas plus pour que certains veulent en faire leur ordinaire, parfois.

    J’aime

    1. Alors c’est donc toi, le « gourou » du Mojito et du Taboulé 🙂
      Et oui une consommation anecdotique d’insectes peut devenir une mode comme beaucoup d’autres choses.
      A pluche.

      J’aime

  2. Bonne éclosion, Anatole !
    Il y a une autre mante, la crevette-mante, qui n’est ni une mante ni un crevette mais une squille, dont les pattes avant cause une cavitation à chaque frappe et dont les yeux perçoivent 15 couleurs, dont 355 nm, et la polarisation de la lumière !

    Aimé par 1 personne

    1. Faudra que je pense à surveiller cela au printemps prochain. Effectivement la Squille ressemble à la Mante mais il me semble qu’elle garde la centaine d’œufs collé sur son thorax dans un mucus collant.
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

    1. Effectivement, les ingénieurs ont copiés sur les insectes pour fabriquer leurs joints expansifs.
      S’ils n’avaient pas copié les insectes et les oiseaux nous n’aurions pas les trucs qui volent dans le ciel dans un bruit d’enfer 🙂 (ils n’ont pas copié le « presque » silence de ses derniers).
      A pluche.

      J’aime

  3. c’est joli – pour le silence…je te trouve injuste avec les avions récents, et aussi avec les insectes qui pour certains vrombissent pas mal, l’envol des pigeons peut-être assez bruyant

    J’aime

  4. Intéressant et cela me rappelle de bons souvenirs. Moi il y a 2 jours j’ai trouvé 1 bébé gecko dans les toilettes. J’ai pu l attraper et le remettre en liberté.
    Bisous

    J’aime

    1. Je viens de lire sur la page de Ooo: « Draw le module de dessin équivalent de MS-Publisher » il me semble quand même que Publisher était plus avancé.
      Je n’utilise que la suite « LibreOffice » qui convient parfaitement à mes besoins, j’ai essayé Abiword mais je n’ai pas accroché.

      A pluche.

      J’aime

      1. C’est peut-être un « fork » mais il a évolué 🙂
        « Equivalent » pour moi c’est faire au moins les mêmes choses 😉
        J’ai quitté « MS » depuis pas mal d’années.
        A pluche.

        J’aime

      1. Chez nous, les gamins de l’école ne nous ont pas rapporté les livres en fin d’années scolaire (pas loin d’une trentaine). Ce qui n’était pas loin de l’incident diplomatique avec la responsable des élèves. Je ne sais pas comment cela va se passer cette année.
        A pluche.

        J’aime

Les commentaires sont fermés.