Chouette, en poirier.

Encore un petit exercice de sculpture sur bois, utilisation de la serpe pour ouvrir la bûche en deux, ensuite rabotage de la face intérieur avec le matériel récupéré, mis en forme en dessinant quelque chose se rapprochant d’une chouette et découpage à la scie à main, quelques coups de ciseau à bois pour fignoler.

Ce qui est différent, c’est que j’ai récupéré deux morceaux de poirier plus sombre, et que j’ai incrusté pour faire les yeux, ensuite une fois que la colle avait fait son travail j’ai coupé ce qui était en trop avant de passer un petit coup de papier abrasif.

Avec un morceau de bois torturé, pas toujours facile de faire ce qu’on veut mais c’est comme cela qu’on sort du « formatage ».

IMGP0961IMGP0960

Il me reste encore quelques morceaux de poirier et je ne sais pas encore ce que sera le prochain animal.

13 réflexions sur “Chouette, en poirier.

Les commentaires sont fermés.