Salsifis des prés…

On peut reconnaître le salsifis des prés à ses fleurs jaune d’or, ressemblant à des fleurs de pissenlit sur une tige plus haute, jusqu’à 80cm.

Ses fleurs sont soulignées de petites feuilles vertes formant une élégante coupe. Ses feuilles étroites aux bords frisés poussent comme les feuilles des poireaux, c’est à dire en embrassant l’une l’autre. Les feuilles contiennent un latex qui suinte lorsqu’on les coupe.

Il est commun dans les prés et les prairies, le long des chemins ensoleillés, de mars à juin. On peut cueillir les feuilles, les racines et les boutons floraux.

Le salsifis des prés possède aussi d’autres noms communs comme le barbe de bouc, le barbouzet, le salsifis sauvage ou encore le salsifis bâtard.

IMG_3459IMG_3460IMG_3461

Quand la fleur est en graines comme ici il ne faut pas le consommer.

Ma petite récolte durant ma sortie autorisée liée à mon activité physique.

IMG_3463

Sources:9782841384549-gd

On peut manger comme légumes sautés, laver et éplucher les légumes (carotte, navet,..), couper les en cubes, les oignons en lamelles. Faire revenir le tout à l’huile d’olive dans une sauteuse, couvrir et laisser fondre à feu très doux, lorsque les légumes sont presque cuits, ajouter les feuilles de salsifis coupées en morceaux, saler et poivrer, mélanger et laisser cuire encore 10 minutes.

 

11 réflexions sur “Salsifis des prés…

  1. Le salsifis, que je n’ai jamais vu pousser à Veaugues (terre trop calcaire, peut-être) est certes un mets excellent! Mais à réserver aux tubes digestifs costauds et aussi aux gros bras, car pas sûr que l’énergie demandée pour son arrachage soit compensée par les calories qu’il apporte. Ou alors, il faut le cueillir en terrain sableux.

    J’aime

    1. J’avais fait une petite récolte, mais un malheureux incident de cuisson a réduit à néant ma dégustation.
      Pour les racines il faut plutôt récolter en septembre et choisir un moment propice, juste après une cure de vitamines 🙂
      A pluche.

      J’aime

  2. Salsifis comme ça ! Est-ce que ça ressemble à un salsifis ? Et est-ce que ça se bouffe ? Est-ce aussi bon ?
    Très bonne journée à toi (Tu as droit à récolter des salsifis jusqu’à 100 km de chez toi)

    J’aime

    1. Ma maigre récolte a été anéanti parce que j’ai oublié de stopper la cuisson et il était trop tard.
      Cette récolte je l’ai fait à moins de 200 m de la maison avec une attestation en bonne et due forme durant la période de confinement.
      A pluche.

      J’aime

  3. Déjà que madame n’aime pas les salsifis…si en plus fallait les falsifier avec une attestation de fauchage à la faucille du salsifi. Ça fait beaucoup de si pour arriver à les manger sans sauce.

    J’aime

  4. Une idée me vient, ébouillanter les salsifis puis les accommoder comme des endives au jambon avec du fromage râpé (choisir le dit fromage selon son goût) et passer au four juste le temps de gratiné. Ca devrait le faire comme avec les asperges aussi. Je vais me lance pour les salsifis, les asperges déjà testées et délicieux. Bon apperit

    J’aime

Les commentaires sont fermés.