Suite du tour à laver…

Comme promis la suite du projet de tour à bois à base de moteur de machine à laver, aujourd’hui j’ai continué la construction de la poupée mobile.

J’ai surtout travaillé sur le moyen de déplacer le chariot mobile, il faut qu’il puisse avancer le long des rails et pouvoir être bloqué.

Pour la pointe qui doit pouvoir tourner, je suis en train de recycler le mandrin et son axe d’une vieille perceuse hors service, mais pour le moment c’est encore compliqué.

IMGP1224IMGP1225IMGP1226IMGP1228

J’ai aussi sorti le poste à souder pour finaliser la pointe sur le moteur.

IMGP1243

Prochain bricolage installation du mandrin sur la poupée mobile, ensuite il faudra que je m’attaque à la construction du porte outil mobile.

12 réflexions sur “Suite du tour à laver…

  1. N’oublie pas qu’une machine tournante, ca vibre donc dimensionne bien tes supports et vis….
    Oh mon dieu, déformation professionnelle du gars qui restais les efforts de vissage et leur tenue 😕. Je retourne me confiner.

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement, c’est une chose à ne pas oublier, c’est un moteur qui tourne à grande vitesse, engendrant pas là même de grosses vibrations, je ne suis pas certain d’arriver à un résultat satisfaisant, j’ai mis de côté le mandrin de perceuse, car je n’ai pas de roulement à disposition et j’ai fabriqué ma pointe mobile plus simplement (méthode Anatole).
      Je ne suis pas encore au bout 🙂
      A pluche et pense quand même à te dé-confiner doucement, la vie reprend son cours.

      J’aime

  2. J’avais récupéré un ancien (années 1900-1920) tour à métaux pour le transformer en tour à bois. Il était à l’origine entraîné par des courroies venant du plafond d’un grand atelier, et un moteur électrique lui avait été adapté. Bien qu’en métal massif; il avait un peu de jeu, et j’ai fini par le vendre pour son poids (conséquent) de ferraille!

    J’aime

    1. Je suis venu récupérer un moteur chez toi il y a quelque temps, il est à l’abri attendant que je lui trouve une occupation, pour le tour j’avais bien pensé m’en servir mais les 2cv me font un peu peur pour le petit engin que je suis en train de construire. Je regarde sur les sites de ventes d’occasions ce genre d’engin mais cela reste encore un peu hors budget.
      A pluche.

      J’aime

  3. Louis Mandrin va séduire la poupée mobile… entre deux campagnes de contrebande, il b….
    Très bonne journée à toi

    J’aime

      1. Et aussi l’image du dealer à grande échelle… Mandrin a été glorifié, mais il n’était pas Zorro ni Robin des bois… Il mettait en échec le pouvoir Royal et c’est cela qui a fait sa légende…

        J’aime

  4. En parlant de machine à laver, j’ai vu une vieille mamy quand j’etais gamine qui avait recyclé une barrage verticale en machine à laver ne pouvant plus s’agenouiller au lavoir sans doute.
    Elle mettrait l’eau chaude des copeaux de savon et le linge. Puis elle installait le batteur (je n’ai jamais su si c’etait l’original) elle fixait le couvercle puis faisait venir le manche en bois du batteur. Ça avait l’air de fonctionner.
    Est ce elle ou quelqu’un qui lui a confectionné cet engin inspiré de la baratte, mais ça avait l’air de fonctionner 😊.
    Je suppose qu’elle pratiquait de même pour le rinçage, mais je n’ai pas pu savoir car nous avions continué notre promenade …..

    J’aime

    1. Chez ma grand-mère il y avait un machine à laver manuel avec un truc comme pour faire les pâtes pour essorer le linge, fallait faire chauffer l’eau à part.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.