Bouton de serrage en châtaignier.

J’avais dit que pour le tour s’en était fini pour le moment, mais la météo m’a obligé à me réfugier dans le sous-sol alors j’en ai profité pour fabriquer deux boutons en châtaignier dans une latte de parquet qui traîne dans le garage.

Découpage à la scie cloche et ponçage en transformant la perceuse en mini tour. Ensuite après avoir ouvert la place pour glisser un écrou que je l’ai collé à la bi-composant.

Cela me permet de serrer et desserrer à la main sans avoir besoin d’outil.

Celui de la poupée mobile.
Celui du porte outil mobile.

Pour un peu plus de sécurité j’ai ajouter un capot en plastique sur le moteur, c’est un bidon de vinaigre de 5 litres dont j’ai retiré le haut, il y a deux ouvertures sur les cotés pour me permettre de serrer les vis de fixation du moteur.

Capot de protection.

J’ai toujours pas commander le variateur de vitesse mais ce sera peut-être la prochaine chose que je ferais sur ce projet.

Publicité

6 réflexions sur “Bouton de serrage en châtaignier.

    1. Oui, je suis content mais pour le tour il n’est pas encore pleinement utilisable, il manque toujours le variateur de vitesse.
      Le bouton, je l’ai tourné sur le mandrin de la perceuse après l’avoir découpé à la scie cloche.
      Le régulateur de tension devrait arriver la semaine prochaine et je pourrais faire un test grandeur nature du tour.
      A pluche.

      J’aime

    1. Je ne savais pas que la feuille du châtaignier était anti-rhumatismale, mais j’ai lu qu’elles étaient préconisées comme sédatif de la toux. on s’en sert aussi pour envelopper un petit fromage dont j’ai perdu le nom.
      A pluche.

      J’aime

  1. On se croirait à la guerre… contre les Chinois qui feraient le blocus…
    Très bonne soirée à toi… Heuuuu…. Fabrique donc des obus pour leur entailler la gueule à ces citrons… 🙂

    J’aime

Les commentaires sont fermés.