Encore une houe…

Durant la période de confinement j’ai fait un peu de rangement dans mon sous-sol, il y a encore du travail car je n’aime pas jeter et je préfère mettre de coté en attendant au cas où.

Alors j’avais déjà retrouvé une petite houe et je lui avais remis un manche et il y avait celle là qui attendait son tour, et puis l’autre jour je tombe sur un manche qui lui aussi ne savait pas quoi faire, comme le temps n’était pas engageant pour aller jardiner en plein air je me suis attaqué à remettre cela en état de fonctionnement.

Comme j’en avais parlé en 2015 tous ces outils ont une histoire plus ou moins longue et leur redonner vie c’est l’occasion de se souvenir des bons et des mauvais.

Houe.
Adaptation du manche.
En train de faire la sieste.

Vous l’aurez compris je n’ai que deux bras et je ne peux manier qu’un outil à la fois, mais donner une seconde chance à ces morceaux de métaux c’est un passe temps comme un autre.

7 réflexions sur “Encore une houe…

  1. En regardant ta houe, je comprend enfin l’intérêt de l’emmanchement carré! Lorsqu’il fait sec, et que ça commence à « branler », au moins, l’outil ne tourne-t-il pas autour du manche. Mon remède est de faire tremper l’outil rétracté dans un seau d’eau durant quelques heures.

    J’aime

    1. Effectivement celle-là possède un emmanchement semi-carré puisqu’elle a deux cotés plats, elle n’est pas de très bonne composition mais peut faire encore son office, assez lourde et étroite elle est plus pratique que la houe de lorraine.

      A pluche.

      J’aime

  2. – Mais houe est donc notre Anatole national ?
    – Il bricole sa houe
    – ça où ? ça quoi ?
    – Sa houe quoi !
    – Sa ouquoi ? C’est quoi une ouquoi ?
    – Une houe !
    – Une nous ?
    – Oh et puis merde !

    Très bonne soirée à toi et ta houe…

    Aimé par 1 personne

    1. Cet après-midi petite séance de houe dans le jardin, faut en profiter avant que la terre ne se transforme en béton de chez Bouygues 🙂
      En plein cagna la houe n’a pas eu le temps de refroidir, me reste à ramasser les déchets avec la fourche à foin.
      A pluche.

      J’aime

      1. Là où… y’a des frites
        Au rythme d’un orchestre
        Qui fait des pom-pom
        On s’enfile des litres
        Le gros bleu ça fait mieux
        Passer les pom-pom
        Avec Titine et Totor, Gueule-en-Or
        Ma tantante et tonton, nous allons pom-pom
        Là où là où là où là où
        Là où y a des frites

        La suite :

        Jean-Marc Thibaut chante la même…

        Très bonne journée rythmée pour manier la houe…

        Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.