Le rougequeue noir…

Le Rougequeue noir est un oiseau assez peu farouche. On le repère à ses cris et à son chant lorsqu’il est posé en évidence, ne cherchant pas à se cacher. Son chant contribue à l’ambiance sonore des villages ruraux au printemps. En milieu urbain, ce chant sonore arrive à percer le bruit de la ville.
L’oiseau est le plus souvent vu perché sur un support dégagé (piquet, fil, buisson, branche basse d’un arbre) d’où il surveille le sol alentour pour repérer ses proies sur lesquels il fond d’un vol direct.

Sources: Rougequeue noir

Cet hiver, j’avais construit une petite plateforme pour un couple d’oiseaux, le rougegorge ou le rougequeue sont parfois preneurs, aucun risque pour la nichée avec les chats puisque c’est sous l’avancé du toit, à moins d’être un lézard.

Et ce printemps nous avons pu voir qu’un couple de rougequeue avait décidé d’y faire son nid, en passant dessous il y a quelques jours j’ai entendu les petits qui réclamaient à manger.

Et puis ensuite c’est l’apprentissage et j’ai pu prendre quelques clichés du petit jeune, on ne sait pas combien ont survécu.

Ici c’est la découverte du mini bassin et l’occasion de prendre un petit bain.

12 réflexions sur “Le rougequeue noir…

  1. Je suis tenté par faire de l’affut dans le jardin avec mon appareil photo quand j’aurai le temps de me poser car il y a une faune volante de plus en plus nombreuse et aussi des insectes et même des papillons cette année..rouge queue? Je ne crois pas

    J’aime

    1. Ce week-end, l’affût risque d’être compromis, c’est vrai que je sais pas si c’est une conséquence du confinement mais nous avons pu voir beaucoup d’oiseaux dans le jardin, pinsons, rouge-gorge, rouge-queue, chardonnerets, et même un couple de bouvreuils au printemps sans oublier tous ceux qu’on voit habituellement. Voila deux ans que les vers luisants sont absents par contre.
      A pluche.

      J’aime

  2. adorables ces petits oiseaux ! J’en vois pas mal autour de chez moi, dont un couple qui vient souvent se poser sur le mur du jardin, j’adore les entendre chanter !
    Par contre je ne sais pas où ils nichent…
    Ici ce sont des moineaux qui ont élu domicile dans un trou du mur de la grange d’à côté, ils ont au moins 3 petits qui sortent leur bec du trou pour recevoir la becquée. C’est trop marrant à observer ! ^^

    J’aime

  3. On repère le Rouge-Queue Noir à son cri d’alarme « tac, tac, tac, tac-tac… » Son nid n’est alors pas bien loin! J’en avais observé un couple qui avait niché dans une maison en restauration et suivi les petits jusqu’à leur envol.

    J’aime

  4. J’ai des pies qui sautille sur ma toiture et qui me réveillent le matin… On échange : Je t’envoie les pies et tu m’envoies les rougequeues…
    Très bonne fin de journée à toi

    J’aime

Les commentaires sont fermés.