Aglaé.

Depuis quelques jours maintenant, j’ai fait la connaissance d’une charmante amie, je ne sais si c’est parce qu’elle a de longues jambes enveloppées d’un fuseau noir en soie ou si cela vient de son extraordinaire jeu de jambes, mais j’ai craqué pour elle.
Pour le moment je suis dans la phase d’approche et pour ne pas dévoiler trop vite mon intention je prends le temps de bien l’observer, c’est un peu craintive qu’elle me voit arriver le matin et courre se réfugier pour mieux m’épier.
Je ne sais pas encore son nom, mais Aglaé semble bien lui convenir.
Ce qui m’inquiète un peu c’est qu’elle semble posséder 8 yeux, et j’ai compté au moins 8 pattes aussi, c’est bien trop pour un seul homme vous ne trouvez pas ?.
Et puis à vue d’œil, il n’est pas certain que ce soit une femelle.
Enfin, moi je vous le dis, cette belle brune en bas de soie noir est devenue mon amie, c’est vrai qu’elle n’a pas demandé de s’installer dans la maison mais comme elle ne fait pas de bruit, je peux la laisser vivre avec nous tant qu’elle ne vient pas nous chatouiller les oreilles.
Je vous le dis cette araignée est de belle taille, elle m’attend tous les matins dans la cuisine et se joue de moi, mais j’aime les animaux et je ne veux pas la tuer, alors tant que je ne pourrais l’attraper, je la laisserais courir dans la maison.

En 2008 j’avais écrit ce petit texte et j’ai envie de vous le partager une nouvelle fois.

Finalement l’histoire s’est bien terminée, j’ai réussi à attraper l’intrus mais depuis bien d’autres visiteurs ont fait des visites surprises.

Publicité

10 réflexions sur “Aglaé.

  1. Une nuit, il y a des années, en allumant ma lampe de chevet, je m’étais trouvé les yeux dans les yeux avec une cousine d’Aglaé qui, posée sur l’oreiller, m’observait silencieusement. Un petit geste de la main a suffi pour lui faire prendre la poudre d’escampette. Contrairement aux fourmis, que j’abhorre lorsqu’elles entrent dans nos maisons, les araignées ne me dérangent pas. D’ailleurs, j’en ai déjà présenté certaines sur mon blog.

    J’aime

      1. Oui, beaucoup de gens se plaignent cette années de petites mouches; je n’en ai pas. Par contre, il y a de grosses mouches de diverses espèces, avec ou sans damiers, noires, vertes ou bleues, velues ou pas. Leur sort est vite scellé: si elles refusent d’opter pour la sortie par la fenêtre, c’est la tapette…

        Aimé par 1 personne

  2. Hihihi cette petite « comptine » me donne presque envie d’aimer les araignées ! Ce matin, une petite sœur d Aglaë pendait au dessus de ma tête. Bisous

    J’aime

Les commentaires sont fermés.