Coup de vent en Berry…

Le 31 juillet 2020 nous avons essuyé un gros coup de vent, quelques arbres arrachés, des branches au sol et dans notre jardin c’est le pommier qui a été bien secoué.

Pommes secouées.

J’étais à la fenêtre après avoir mis à l’abri tout ce qui aurait pu s’envoler et je regardais les branches du pommier s’agitaient avec les fruits qui tombaient au sol. Normalement ce n’est pas encore le moment de faire les tartes car le fruits ne sont pas encore mures alors le lendemain j’ai ramassé les plus beaux pour en faire de la gelée.

Après une petite demi heure dans l’extracteur à la vapeur, j’ai récupéré 800 ml d’un beau jus, en ajoutant 700 gr de sucre j’ai pu faire 3 pots de gelée qui viendront rejoindre les confitures maison de cette année.

Gelée 2020.
Gelée de pommes, coup de vent 2020.

12 réflexions sur “Coup de vent en Berry…

  1. As-tu goûté cette gelée avant de la mettre en pots? Vu que tes pommes n’étaient pas arrivées à maturité, je ne suis pas certain des vertus gustatives de cette gelée; elle pourrait peut-être même t’envoyer sur les bords du Lac Satif….

    J’aime

    1. J’ai pris les plus mures et le résultat était convenable, mais c’est vrai que le deuxième tour n’était pas une réussite, j’ai extrait un litre de jus et j’attends une semaine pour voir comment il évolue dans sa bouteille stérilisée.
      A pluche.

      J’aime

    1. C’est pour le souvenir lorsqu’on mangera la gelée et puis faut bien rire un peu 🙂
      Le lendemain j’ai recommencé l’expérience mais c’était moins réussi, verdict la semaine prochaine avec le jus de pomme maison.
      A pluche.

      J’aime

  2. Les branches arrachées pourraient éventuellement être replantées pour de futurs pommiers 🙂
    Généralement, je tente le coup avec les arbres et arbustes que je veux « dupliquer ». « J’éclate » à la base afin de favoriser de futures racines, j’entoure d’une forte couche de mousse et je plante le tout. Un arrosage régulier et un p’tit coup d’engrais naturel (je magnétise la plante) ^.^

    J’aime

    1. Nous n’avons pas un grand terrain et il est déjà bien occupé, puis faut pas oublier qu’avec l’age qui s’avance il y a de grandes chances qu’on ne voit pas la récolte de fruit sur une bouture de pommier 😉
      A pluche.

      J’aime

  3. Pomme, pomme, pomme, pomme… Tu vas pouvoir fredonner cette cinquième symphonie de Beethoven…
    Très bonne soirée au concert…
    Pomme, pomme, pomme, pomme !!!

    J’aime

    1. Les mures il y en a plus, j’ai fait quelques pots, avec la chaleur les fruits sèchent sur les branches.
      Je pourrais te faire sécher quelques feuilles de laitue vireuse (le tabac du pauvre) dans mon séchoir solaire puisque en ce moment je n’ai pas de fruits à déshydrater.
      Pour la mer faudra encore attendre un peu.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.