Sapie.

La sapie c’est un outil, qui permet de redresser et manutentionner des morceaux de bois en les piquants avec la pointe.
Pour manipuler une bûche dans un tas de bois, la dégager, ou aider à tomber un chargement de bois d’une remorque.

La pluie s’étant bien installé dans le pays, entre deux coups de soleil je me réfugie dans le sous-sol pour bricoler, en furetant sur le web j’ai vu cet outil en fonction alors je me suis dit que je pourrais bien m’en fabriquer un avec du matériel de récupération.

Cela tombe bien j’ai encore quelques morceaux de ferraille de mes anciens volets en bois, alors j’ai changé la lame de scie à métaux et en route pour le bricolage.

De la récupération.

Je vais utiliser l’extrémité de la penture pour fabriquer ma sapie, un petit morceau de tube rond pour pouvoir emmancher l’outil et je devrais pouvoir tester dans les jours à venir (une fois que j’aurais taillé le manche).

Le corps de l’outil.

Après avoir utiliser la disqueuse, le corps de l’outil prend forme, j’ai ensuite fait deux entailles dans le tube pour pouvoir y glisser le morceau de métal.

Après avoir sorti le poste à souder qui a déjà eu les honneurs du blog (son petit chariot) je me suis lancé dans la soudure, je ne suis pas un pro mais ce n’est pas pour un concours de beauté 🙂

Le manche viendra se glisser dans le tube et sera fixé par une vis.
L’autre face.

L’orage ayant fait son apparition j’ai rangé le matériel et je finirais la semaine prochaine.

Reste un petit trou à faire, tailler un manche et passer un petit coup de peinture pour faire joli.

10 réflexions sur “Sapie.

    1. Effectivement, il me semble que cela peut servir pour trainer un cadavre dans un de tes livres bien sombres, mais tu devrais essayer des lectures plus colorées 🙂
      A pluche.

      J'aime

    1. On peut trouver bien d’autres utilités à cet outil, mais je vais m’en tenir à celui du bucheron sans aller m’aventurer sur un radeau de bois sur la Vauvise 🙂
      A pluche.

      J'aime

      1. Je ne vais pas le plaindre : Il crèvera sans avoir été puni et emportera avec lui (du moins ses héritiers) le fruit de ses rapines… Comme bien entendu les Balkany et bien d’autres…

        J'aime

Les commentaires sont fermés.