Restauration de la hache…

Comme vous avez pu le voir j’ai récupéré un petit fer de hache, sans doute de charpentier, le précédent propriétaire s’en servait comme marteau car la partie arrière de l’œil présente une fissure.

J’ai donc commencé par remettre un peu d’ordre, petit rechargement avec le poste à souder, quelques coups de meule et de lime dans l’œil.

Puis comme vous le savez je suis assez curieux par nature et découvrir de nouvelles techniques fait parti de mes occupations, je me suis donc aventuré dans la construction d’un bac d’électrolyse pour décaper mon nouveau jouet. Rien de bien sorcier puisque j’ai découpé un bidon vide, récupéré quelques morceaux de fils électrique, un bout de fil de fer, une vieille tige filetée avec son boulon et un vieux poste de transformation qui vient d’un train électrique de mon enfance (environ 45 ans d’age).

Le bac avec ses petites bulles.
Cela semble fonctionner.
L’ensemble en action.

Le premier essai semble concluant, j’ai juste mis de l’eau et du sel, je ferais d’autres tests dans les jours à venir.

J’ai taillé un morceau de frêne pour faire un manche, pour le moment il est brut de découpage, il sera plus fin et lisse.

12 réflexions sur “Restauration de la hache…

  1. A l’âge où je jouais au train électrique (faire du modélisme ferroviaire me passionnerait aujourd’hui si je n’avais pas deux mains gauches…), je me servais comme toi de mon transfo pour faire des expériences d’électrolyse. Tu peux ainsi plaquer de cuivre ou d’argent n’importe quel objet en métal conducteur. Il te suffit d’utiliser la bonne solution chimique. par contre, ça ne marche pas pour enlever la rouille, insoluble.

    J’aime

    1. C’est vrai que j’ai vu quelqu’un faire le test avec le coca et c’est « fou » comme cela décape, on imagine bien que dans les boyaux cela fait le même boulot 🙂
      A pluche.

      J’aime

  2. Bon ! Je suis content ue tu t’intéresse davantage à une hache plutôt qu’à du hasch ou bien à Arthur H… C’est plus correct ! 🙂
    Très bonne journée à toi (On a un temps superbe cheu nous)…

    J’aime

    1. J’ai mis un manche cet après midi mais je suis pas vraiment content du résultat tu verras mercredi sur le blog.
      Le manche que tu vois n’était pas assez gros pour faire la tête qui entre dans l’œil et puis sur la photo le fer est monté à l’envers (d’où l’erreur quand j’ai taillé mon morceau de frêne).
      A pluche.

      J’aime

      1. Justement sur les nouvelles photos, ça me fait l’impression d’être à l’envers ! Pourquoi cette forme de hache du coup? À quoi cela sert-il?

        J’aime

      2. L’œil possède un coté plus grand que l’autre pour faire entrer le manche et je pense que c’est une hache de charpentier d’après ce que j’ai pu lire sur le livre des haches (enfin c’est ce qui y ressemble le plus).
        A pluche.

        J’aime

  3. Par contre, mieux vaut ne pas faire de restauration … à la hache ensuite, même bien aiguisée. Niveau finition, c’est rarement bon. Même pendant la période de la restauration, les têtes coupées avantn’ont pas retrouvé leurs corps

    J’aime

    1. Faut faire un peu le ménage parfois quitte à faire tomber quelques têtes, il serait un peu cruel d’utiliser cette hache actuellement car elle ne coupe pas encore beaucoup. Mais j’ai bon espoir.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.