Les projets fous d’Anatole…

Voila la campagne de bois étant arrivée à son terme, c’est le moment de reprendre des forces et de faire travailler ses méninges.

Suite à cette campagne, nous avons bien compris que chaque fois c’est aussi une année de plus qui s’ajoute, on va moins vite. Cette fois le bois à récupérer était beaucoup plus loin dans la forêt et même jusqu’à plus de 100 mètres de l’allée carrossable, les meilleurs ruses n’auront pas fait diminuer le parcours.

Alors je réfléchis à deux projets qui pourraient nous soulager lors du débardage parce que nous n’avons pas les moyens de nous payer ce genre d’engin.

Alors le premier projet qui semble assez raisonnable, faisable techniquement, c’est une brouette de manutention, ici c’est la version en bois mais je pense qu’une version en tube d’acier pourrait être facilement réalisable.

Brouette de manutention en bois.

Pour le deuxième projet c’est un peu plus compliqué pour emmener sur le chantier mais il y a une partie mécanique qui me tenterait bien. La base c’est un tracteur tondeuse dont on a retiré la coupe, et qui reçoit un renfort pour soutenir une boule d’attelage. Ce crochet d’attelage servirait à tracter une remorque pour le débardage d’une largeur d’un mètre pour transporter les billes de bois.

Tracteur tondeuse.

Vous l’aurez compris ces projets hantent mes nuits et si cela venait à se concrétiser je partagerais avec vous mon bricolage.

10 réflexions sur “Les projets fous d’Anatole…

  1. Tu me sembles te sentir plus à l’aise avec le métal que le bois, parfois….Mais j’ai plutôt vu ce type de brouette en bois jusqu’à présent. Avec l’age, les vertèbres usées, j’évite un peu les brouettes ou de baisser le dos pour faire la fameuse « fente avant ». Et pour la roue sinon, tu prends quoi ? Parce que celle du dessin me paraît complexe à réaliser.

    Pour le tracteur, tant que tu ne fais pas la version de course comme Honda avait fait il y a quelques années…Tient, il va falloir aussi qu’ils nous mettent ça à l’électrique rechargeable un de ces jours, surtout que le deux temps qui est encore usité sur les anciens modèles, c’est pas top pour la pollu.

    J’aime

  2. Souviens-toi qu’un tracteur-tondeuse n’est pas fait pour les mauvais chemins! As-tu envisagé d’adopter un âne? Il pourrait, en plus de débarder ton bois, vous emmener dans une carriole en promenade, faire tourner tout un tas de machine à presser ou broyer je ne sais quoi. Bien sûr, tu vas me dire que tu n’as pas de place dans ton jardin, mais tu loueras un pré dans les environs immédiats. Et puis il fera la joie de tes petits-enfants, déjà là ou à venir…

    J’aime

    1. Bien entendu j’ai pensé à la traction animal, mais entre le veto, le maréchal ferrant, la nourriture, la location du pré et dernier point important il faut investir dans un van pour déplacer la bête (budget +++++) quand le chantier est loin.
      La brouette me semble un meilleur investissement 🙂
      A pluche.

      J’aime

  3. Tu prends une brouette en fer et tu la modifie..; c’est facile…
    Ou bien alors tu installe une Schlitte si tu as une bonne descente (je ne parle pas de ton gosier) 🙂
    Très bonne journée à toi

    J’aime


    1. C’est la solution et en plus il y a juste à retirer les ridelles, mais cela me fait pas beaucoup de bricolage à faire 😉
      Où nous faisons le bois c’est assez plat, il y a juste des fossés qui coupent les allées de cloisonnement.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.