La petite pimprenelle.

La Sanguisorba minor est une vivace rhizomateuse avec une floraison en épis vert et pourpre très originale, elle est aussi connu sous le nom de Petite Pimprenelle.
Ses feuilles au goût de concombre sont utilisées bien avant le Moyen Age pour ses vertus antiseptiques. Elle a trouvé bonne place au potager du Roi à Versailles au XVIIIe siècle.
Très rustique cette sanguisorbe forme une touffe de 50 cm de haut, à port étalé, elle développe un joli feuillage caduc, elliptique, denté, nervuré, vert bleuté.
En juin, des tiges feuillues portent des épis terminaux, en écouvillon, composés de petites fleurs vertes teintées de pourpre.
La Petite pimprenelle apprécie un sol sec, bien drainé et de préférence calcaire en situation ensoleillée. A l’état naturel, elle pousse dans les prairies sèches et aussi sur les dunes.
La Sanguisorba minor est surtout utilisée comme plante aromatique pour la récolte de ses feuilles.
Ces dernières se consomment en salade, dans les soupes, les boissons fraîches, les salades fruits et les omelettes.
Associez avec de la ciboulette, du romarin ou de l’estragon pour aromatiser vos préparations.
La Petite Pimprenelle est riche en vitamine C et en tanin et possède des propriétés hémostatiques.

Astuce : Infusez une cuillère à café de feuilles séchées dans une tasse d’eau bouillante. Une fois refroidi, le jus est idéal contre les coups de soleil.

J’ai ramassé cette petite branche sur le chemin en allant chercher mon pain ce dimanche, c’est un endroit passant avec des chiens alors vous comprendrez que c’est juste des photos que j’ai fait avec ce petit morceau de plante. Vous l’aurez compris cette plante à des vertus hémostatiques alors si jamais vous êtes blessé sur le champ de bataille la solution pour éviter de vous vider de votre sang se trouve peut-être à porté de main.

Publicité

11 réflexions sur “La petite pimprenelle.

  1. Alors là, ça ne me dit rien…Pour le champ de bataille, ça ne devrait pas arriver de mon vivant maintenant. Enfin j’espère être trop vieux pour ces conneries. Ni me couper quelques membres que ce soit, je suis prudent. Et pour aller chercher mon pain, il y a peu de chance que cette plante s’insinue dans tout ce béton et ce goudron environnant, à moins d’aller dans le jardin de quelqu’un.

    Pour les aromates, on a donc une version séchée ou on la met directement lavée avec uniquement les feuilles? Ca se rapproche de quoi comme goût ?

    J’aime

    1. Quand on voit ce qui se passe dans le pays avec les tirs de mortiers et cocktails Molotov, le champ de bataille n’est pas bien loin 🙂
      On dit que la plante a un petit goût de concombre mais je n’ai pas trouvé un pied qui pourrait me servir de test.
      Depuis l’arrêt des traitements aux pesticides dans les communes, la nature reprend doucement ses droits et il n’est pas rare de voir pousser des plantes au milieu du bitume.
      Fraîche tu la mélange dans une salade et sèche tu en fais une infusion.
      A pluche.

      J’aime

  2. « La Petite pimprenelle apprécie un sol sec, bien drainé et de préférence calcaire en situation ensoleillée ». C’est probablement pour ça qu’elle pullule dans mon jardin à Veaugues! Merci pour tes bons conseils, mais je préfère traiter les problèmes en amont et éviter les champs de bataille!

    J’aime

    1. Je me souviens avoir attrapé une branche de fougère dans le bois et elle m’avait fait une belle coupure, c’est dans un cas comme celui la qu’on peut se servir de la plante.
      Si tu y penses mets moi des graines de coté dans un petit sac en papier si tu les laisses fleurir.
      A pluche.

      J’aime

  3. Allez vous laver les dents, dites bonsoir à vos parents et allez vous coucher
    Bonne nuit les petits
    Bonne nuit Nicolas
    Bonne nuit Pimprenelle
    Très bonne nuit Anatole

    J’aime

Les commentaires sont fermés.