Le Lys….. partagé.

IL y a quelques jours j’avais remarqué la présence d’un lys chez la voisine mais j’étais loin d’imaginer qu’il finirait par partager sa floraison avec nous.

La nature me surprendra toujours, si seulement l’humain pouvait en prendre de la graine.

On peut imaginer que les conditions climatiques ont participé à ce partage.

La semaine dernière c’est l’inverse qui s’est produit puisqu’un pied de mures géantes s’est invité dans son jardin en passant sous la clôture.

11 réflexions sur “Le Lys….. partagé.

  1. Et ton voisin a dû se dire « puisque la famille Anatole a le bonheur de s’enivrer du parfum de notre lys, nous allons nous rattraper sur ses mûre ». Fair play!

    J’aime

    1. Finalement elle a supprimé le pied de mûre, elle n’aime pas les trucs qui piquent, rosier, berbéris… et je dois dire que la mûre géante c’est vite envahissant, mais l’avantage ce sont ses gros fruits délicieux.
      A pluche.

      J’aime

  2. ça plaiera aux royalistes, et dérivés, car même des fleurs la politique s’empare…Les fleurs n’ont pourtant pas de frontières et sont pour le partage. libérez les myosotis, detachez les chèvrefeuilles, voguons avec les nénuphars….un intrus se cache dans cette phrase.

    J’aime

  3. il m’est avis qu’il y a une grande différence entre vos deux jardins, et que ta passion pour les petites choses de la nature et autres bricolages ne lui plaisent que chez toi.
    Si elle n’est pas capable de faire la différence entre les mures cultivées et les autres c’est qu’elle commence à avoir des problème de cataracte et ne pas voir que la mure cultivée est sans épine

    J’aime

    1. Oui, c’est vrai qu’il y a une différence entre nos deux jardins, mais pour la mûre géante elle n’a pas tort car il y a bien des épines sur ce spécimen, faudra que je fasse quelques photos pour te montrer.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.