La mauve sylvestre.

C’est une plante vivace commune dans les décombres, les champs et les bords de chemins. Sa tige dressée porte des feuilles arrondies, plus ou moins divisées en cinq lobes.

Les grandes fleurs présentent trois enveloppes florales: un calicule à trois languettes libres entre elles, un calice à cinq sépales, une corolle à cinq pétales d’un rose pourpré en forme de cœur. Les files des étamines sont soudés entre eux sur toute leur longueur, formant un tube d’où sortent les nombreux styles.

Les petits fruits circulaires, composés de nombreux carpelles sont connus des enfants sous le nom de « fromages ».

On utilise plutôt les fleurs mais un mélange de feuilles et de fleurs peut-être utilisé aussi en décoction, contre la toux et les irritations.

Elle fait partie de la famille des malvacées, sous des noms divers comme mauve sauvage, grande mauve ou encore herbe à fromage.

Photo prise dans la région de Montpellier, par Bb.

En usage externe, les qualités calmantes et adoucissantes de la mauve font merveille contre toutes les irritations et inflammations.

Sources: Le petit Larousse des Plantes Médicinales.

10 réflexions sur “La mauve sylvestre.

    1. Justement en nous promenant dimanche nous avons vu quelques roses trémières qui se sont échappées dans la campagne, mais pour le moment elles ne sont pas encore en fleurs.
      A pluche.

      J’aime

Les commentaires sont fermés.