A la recherche d’un cliché de forêt…

Profitant d’une petite accalmie en ce début de mois d’août 2021, je suis parti faire quelques clichés dans le bois le plus près de chez moi, en chemin j’ai trouvé un peu de soleil.

tournesol

Cette année avec le temps humide les tournesols ont profité de cette eau bienvenue.

Ils ne sont pas encore bon à récolter que les oiseaux sont déjà en train de se servir.

eau prisonnière.

Ici la pluie de la nuit est resté prisonnière de cette toile d’araignée.

chêne têtard.

Sur le chemin on peut encore trouvé quelques chênes têtards qui n’ont pas étaient taillés depuis plusieurs dizaines d’années.

Charme têtard.

Et puis, j’ai trouvé du thym qui pousse à l’état sauvage en plein centre de la France.

thym
thym sauvage.

Et puis une dernière photo, le Cynips des bédégars est un hyménoptère de la famille des Cynipidae, Il est reconnaissable à ses galles globuleuses, atteignant la taille du poing, pourvues d’appendices ramifiés, denses, d’abord vertes puis rouges et brunes, sur les rameaux des Églantiers.

Sources: ICI

bédégars de l’églantier.

6 réflexions sur “A la recherche d’un cliché de forêt…

  1. Et encore, le changement climatique n’a pas fini de nous déplacer peu à peu des espèces méridionales plus au nord… Même si cette année me fait mentir en France, il faut regarder ce qui se passe plus à l’est.

    J’aime

  2. Enfant, ces galles m’ont toujours intrigué. Et j’étais toujours aussi déçu lorsque j’en coupais une en deux, et découvrais qu’il n’y avait rien de visible à l’intérieur. Pour le Thym, j’ai quelques doutes; à la rigueur Serpolet ou Origan.

    J’aime

    1. Tu as sans doute raison pour le serpolet qui est de la famille des thyms, pour l’origan c’est un peu court sur pattes et les feuilles sont petites et plutôt rondes, et puis au froissement des feuilles cela sentait comme un bouquet de thym.
      A pluche

      J’aime

Les commentaires sont fermés.