Re-Vive l’empereur

Maintenu en parfait état de conservation par les eaux glaciales de la mer du Nord, repêché par un chalutier, puis décongelé, Napoléon Bonaparte revient à la vie au moment des attentats djihadistes de Paris, juste à temps pour sauver le monde…
Une fable loufoque et jubilatoire par un auteur qui s’est imposé, en quelques années, dans les meilleures ventes, avec plus de 600 000 exemplaires vendus.

Re-vive l’empereur !

Les bibliothèques de rue réservent parfois d’agréable surprises, alors que nous flânions dans un petit village de Haute-Savoie, c’est dans cette ancienne cabine des PTT que nous avons trouvé ce petit roman.

Dans cette fable loufoque l’auteur nous fait des petits clin d’œil avec la hiérarchie, Hollande, Valls, Sarkozy, Serge Lama et même si le sujet est sérieux puisqu’on parle des attentats c’est malgré tout l’humour qui gagne.

13 réflexions sur “Re-Vive l’empereur

  1. Je ne suis pas bien fan de Puertolas… mais j’ai lu un truc dans le genre : « Il est de retour » et le « il », c’est Hitler… drôle mais noir…

    J’aime

    1. Je n’ai pas lu le roman de Timur Vermes mais j’ai vu qu’il a fait un tabac en Allemagne, quand on voit les extrêmes battre des records on peut dire qu’il n’y a pas besoin de « résurrection » ;(
      A pluche.

      J’aime

    1. « Cependant, ce fut le chanteur Serge Lama qui confirma de manière tranchante que l’homme au pantalon moulant était bien l’Empereur des Français. Le président actuel n’en revenait pas. Nicolas Sarkozy non plus, mais pour d’autres raisons : il avait enfin trouvé plus petit que lui. Car si les deux hommes mesuraient 1,68 m, ses talonnettes lui donnaient l’avantage de quelques centimètres. Et rien au monde ne pouvait lui donner plus grande satisfaction. »
      « Un peu partout dans le monde, l’armée dépensait des millions de dollars, chaque jour, pour inventer de nouvelles formes de camouflage, de nouveaux uniformes caméléons pour se fondre dans la nature, alors que pour quelques euros, on pouvait s’acheter une burqua à Carrefour Bardès. »
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai récemment lu un livre qui imaginait que les Conquistadores avaient été sèchement battus par les Incas et avaient à leur tour débarqué en Europe, qu’ils avaient bien entendu mis à leur pas. Pas sûr par contre que Napoléon serait l’homme de la situation aujourd’hui, surtout avec sa défaite face aux Russes en 1812…

    J’aime

    1. Dans cette fable loufoque l’auteur nous fait des petits clin d’œil, que le lecteur interprétera comme il veut, maintenant il ne faudrait pas se cantonner à lire que des ouvrages du genre 🙂
      A pluche.

      J’aime

  3. Hummm ? Revenant des eaux glaciales… j’aurais plutôt pensé à un manchot empereur !!! 🙂
    Très bonne journée à toi

    J’aime

    1. Quand on sait où se situe l’île de St Hélène et où le chalutier de Findus l’a repêché en mer du nord, on peut déjà imaginer la suite de l’histoire.
      A pluche.

      J’aime

  4. déjà Antoine de Caunes dans « Monsieur N. » imaginait que ce Grand petit homme ne mourrait pas à Ste Hélène ! d’ailleurs ce jour c’est St Honoré qui est à l’honneur … bien meilleure que la sainte sus dite !

    J’aime

Les commentaires sont fermés.