L’escalier glissant…

C’est un escalier en pierre qui date du début du siècle dernier, autant dire qu’il en a vu quelques paires de chaussures et je vous laisse imaginer ce qu’il a vu d’autre ???
C’est un escalier qui monte et qui descend lorsqu’on le quitte, l’histoire que je raconte ci dessous m’est arrivé lorsque j’étais sur le point de le quitter.
Enfin toujours est-il que cette collection d’une douzaine de marches, agrémentée d’un palier en son milieu voit passer ma paire de chaussures « taille 42 » depuis environ 17 ans et jusqu’à lundi dernier nous avions toujours de bonnes relations. Mais ce lundi, je ne sais pas si ce sont les conditions météorologiques qui l’on mis dans cet état mais voila qu’il s’est rebiffé, il avait bien tenté une ou deux fois de me mettre au taquet mais sans résultat, c’était durant la mauvaise saison hivernal et j’avais mis cela sur le compte du verglas ou de la neige.
Mais maintenant c’est le printemps, comme les autres il aurait du retrouver sa bonne humeur, sa joie de vivre, ce jour là j’ai goûté aux plaisirs du triple Salto renversé, il a réussi à me coller au sol sur le dos du palier après m’avoir fait survoler 3 ou 4 marches, la chute a été malgré tout assez rapide.
Le choc plutôt rude, les conditions climatiques s’était joint à mon malheur pour rajouter un peu plus de plaisir sournois.
Je me suis redressé comme j’ai pu, regardant de tout coté pour savoir si quelqu’un n’avait pas été témoin de ma triste expérience, mais personne à l’horizon, j’aurais pu y laisser ma vie sans que personne ne vienne à mon secours et c’est à ce moment qu’on réfléchit et la question vous tourmente:
Que serait la vie, sans tous les aléas qui parcourent notre existence ?
Enfin je rassure mes lecteurs assidus, je suis bien en vie, je n’ai rien de casser et je n’ai pas perdu mon sens de l’humour, qui selon certains prend parfois des allures caustiques.

A pluche.

L’escalier en question est celui qui donne sur la rue de l’autre coté, l’histoire se passe en 2008 et j’avais déjà publié le texte à cette époque sur un autre espace.

Publicité

14 réflexions sur “L’escalier glissant…

  1. Comme il y a beaucoup de chutes dans les escaliers, j’en suis témoin, on devrait les supprimer. Ça ferait faire des économies à la Sécu ! À la place on peut penser à la corde, à nœuds pour les moins athlétiques, un mur d’escalade, j’ai un copain qui avait cela chez lui, la rampe style Mont Saint Michel, avec le tonneau, le panier du Monastère des Météores …
    Belle journée à toi, Anatole.

    J’aime

    1. Comme je n’ai pas eu l’occasion de voir le propriétaire des lieux sur le coup, je lui ai fait un petit courrier pour lui expliquer les dangers et la boite aux lettres a trouvé une place plus adéquat.
      A pluche.

      J’aime

  2. En 2008, sur blog.fr… Tu faisais du 42 ? Et maintenant ? Parce que moi, je faisais du 40 dans le temps, du 42 en 2010 et maintenant plutôt du 41…
    Sérieusement, t’étais-tu fait mal du genre fêlure, entorse, côte cassée ? T’écrivais bien en 2008…
    Bon, très bonne journée à toi

    J’aime

    1. Oui sur blog.fr je faisais du 42 maintenant je chausse plutôt du 43, effectivement à cette époque je me débrouillais bien avec les lettres 🙂
      Les dernières côtes qui m’ont fait souffrir c’était sur le parcours du combattant quand je me suis fracassé sur les cordes tendues, ce qui valu d’être coincé au fond de la fosse un peu plus loin.
      A pluche.

      J’aime

      1. Sacrée période !!! Tu étais dans les tanks ? Je t’avais dit que mon frérot avait aussi fait son service dans les tanks dans le midi… Vous avez le même âge

        J’aime

  3. Article bien écrit ! C’est effectivement grâce aux aléas de la vie qu’on apprécie les petits bonheurs de celle-ci. Il ne faut malgré tout pas attendre ces aléas. Comme tu me l’as dit un jour : il ne faut pas avoir peur du bonheur. C’est seulement un bon moment à passer. Bisous !

    J’aime

  4. et donc c’est pour cela que tu veux te mettre à forger une rambarde pour ton manoir ! ne serait-il pas plus judicieux, à ton âge, un monte escalier électrique …. ou mieux, un lit médicalisé au sous-sol !

    J’aime

    1. Effectivement je me rends compte que l’entretien du manoir c’est du boulot 🙂
      Un monte escalier électrique est-ce une bonne idée en cette période où il faut l’économiser ? La chaise à porteur c’est créer du boulot ?
      A pluche.

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.