Pas de bricolage…

La pluie a fait son apparition dans le paysage berrichon, j’ai bien réussi à passer la tondeuse en début de semaine mais sinon les activités dans le jardin sont limitées sauf avec le ramassage des dernières courgettes et patates douces.

Le bricolage dans le sous-sol est en pause, j’ai bien quelques idées en attentes mais pas eu l’occasion de les démarrer.

Alors durant ces dernières journées pluvieuses je me suis lancé dans le décollage des timbres, depuis des années que nous les mettons de coté tout cela s’entasse dans un coin.

J’en ai donné sur « Donnons.org » un tas qui était en double, je pensais que c’était ringard les collections de timbres mais apparemment il y a encore des gens intéressés, si on peut faire plaisir sans se ruiner je trouve l’idée plutôt bonne.

Au fil de mes expériences de décollage, j’ai remarqué qu’une température aux environs de 80°C était bien adaptée, mais il faut faire comme moi, utiliser une pince pour sortir les timbres délicatement sans se brûler.

Ma technique c’est qu’une fois décollés je les mets à sécher sur une feuille de papier genre essuie-tout.

Ensuite le lendemain ils rejoignent une boite où ils patienteront encore quelques mois, années pour rejoindre un classeur après avoir fait le tri, qui trônera dans un coin de la bibliothèque.

Publicité

9 réflexions sur “Pas de bricolage…

  1. Ne recevant plus depuis belle lurette de lettres avec de beaux timbres, j’ai arrêté de les mettre de côté pour de très hypothétiques collectionneurs. Dans notre jardin mûrissent encore quelques poivrons, et se développent des salades issues de re-semis naturel

    J’aime

    1. Nous avons toujours eu ce moyen de communication avec la famille et les amis, ce qui fait que depuis des années nous avons mis de coté ces timbres, quand j’étais plus jeune j’en avais collecté et les doubles avaient trouvé place dans une boite (que nous avons retrouvé) et c’est ainsi que j’ai eu l’idée de mettre un don sur le site.
      Dans le potager, ne reste que le persil semait au printemps.
      A pluche.

      J’aime

  2. Les timbres, ne m’intéressent pas… Je collectionne déjà pas mal d’autres choses et ça remplit la baraque…
    Très bonne journée à toi

    J’aime

  3. J’ai fait du philatélisme avec mon pere pendant des années. Les albums dorment et un jour sans doute on essaiera d’en revendre la totalité avec évidemment une grosse perte. Mais ça m’a permis d’apprendre plein de choses, notamment quand je faisais le « musée imaginaire » avec la série artistique de la poste française. Que cela parait loin.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.